S'abonner à Médias Ténois

La bibliothèque de Yellowknife veut des suggestions des francophones

Le directeur de la bibliothèque de Yellowknife, John Mutford, rapporte que la demande pour les ouvrages en français est présente. (Crédit photo : Cristiano Pereira)

Le directeur de la bibliothèque de Yellowknife, John Mutford, rapporte que la demande pour les ouvrages en français est présente. (Crédit photo : Cristiano Pereira)

Quelque 800 nouveaux ouvrages en français seront achetés tout au long de 2022. La bibliothèque publique de Yellowknife sollicite l’avis des francophones et des francophiles.

La bibliothèque publique de Yellowknife souhaite élargir son catalogue d’ouvrages en français et invite la communauté à laisser des suggestions de nouveaux titres à acheter. Au cours de l’année 2022, l’acquisition d’environ 800 nouveaux livres est prévue, et l’investissement d’environ 12 000 $ dans des œuvres en français. Le montant représente un dixième du budget total – 124 000 $ – que la bibliothèque prévoit consacrer cette année à de nouvelles acquisitions. Pour l’instant, le catalogue possède environ 7 000 bouquins en français.

Le directeur de la bibliothèque, John Mutford, rapporte que la communauté francophone peut laisser des suggestions d’ouvrages spécifiques à faire l’acquisition. C’est une situation qui s’est déjà produite, « et nous aimons quand cela arrive », avoue-t-il, tout en ajoutant qu’il y a une ouverture pour que cette participation augmente.

C’est facile à faire, assure M.?Mutford. «?C’est très simple : il suffit de demander si nous avons un livre dans notre collection, et si nous n’en avons pas, vous demandez simplement un formulaire de demande d’achat, vous mettez simplement le titre du livre, votre nom et votre numéro de carte et, quand le livre arrive, nous vous contactons pour vous dire qu’il est prêt à être récupéré. ».

« Cela ne prend pas de temps et vous pouvez également nous contacter par courriel ou par téléphone », ajoute-t-il.

Le responsable de la bibliothèque explique qu’une fois la commande passée, cela peut prendre une ou deux semaines pour que le livre arrive et qu’on prévienne l’abonné qu’il peut l’emprunter. M. Mutford déclare également que, la plupart du temps, les demandes sont admises « tant que nous pouvons trouver un exemplaire du livre ou qu’il n’est pas trop cher ». « Nous disons oui à la plupart des suggestions que nous recevons », assure-t-il.

Plusieurs lecteurs francophones ont déjà vu leurs demandes consultées. « Nous voyons régulièrement des francophones et beaucoup d’entre eux font des suggestions vraiment bonnes », affirme le directeur de la bibliothèque. « Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles personnes. »

Le catalogue de la bibliothèque publique de Yellowknife compte environ 7 000 titres disponibles en français. L’achat de nouveaux livres ne suit jamais un critère fermé et récolte les suggestions des professeurs de français – tout comme les professeurs d’anglais le font pour des livres en anglais – ou des membres de la communauté francophone. « Mais ce n’est pas tout à fait une consultation formelle », souligne-t-il.

Il existe également d’autres moyens de déterminer le choix d’acquisition de nouveaux titres. « Par exemple, nous obtenons des catalogues français de Scholastic (avec des critiques écrites en anglais pour nous aider à décider), et je vais regarder les listes de bestsellers français », éclaircit John Mutford. Une autre façon de trancher est de consulter les listes de bouquins « en cours de commande par d’autres bibliothèques qui desservent de grandes communautés francophones. »

La liste des livres comprend de nombreux genres littéraires : « Nous avons des livres pour tous les âges, des bouquins pour enfants, de la fiction pour adultes, des essais, des romans graphiques et beaucoup d’autres. ».

M. Mutford ajoute avoir l’impression que beaucoup d’ouvrages de niveau débutant de la collection de langue française sont demandés par les étudiants en immersion française qui veulent pratiquer la langue.

Outre le catalogue lui-même, M. Mutford mentionne être « ouvert aux idées des francophones » pour les programmes de la bibliothèque. Il rappelle qu’avant la COVID-19, parmi les évènements populaires de la bibliothèque, on comptait la série « Been There, Done That », au cours de laquelle les gens étaient invités à partager des présentations de leurs périples en projetant un diaporama, une expérience à laquelle des francophones participaient assidument.

La bibliothèque, située au deuxième étage du Centre Square Mall, possède une collection de 70 000 articles de formats variés, notamment des livres physiques, des livres audios, des livres numériques, des CD, des DVD et bien plus encore. Chaque membre peut emprunter jusqu’à 20 livres à la fois pour une période de trois semaines.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.