En bref : La Colonne du 20 novembre 2020

20 novembre 2020

 Alberta : certains soins retardés ou annulés
Le lundi 16 novembre, les responsables des services de santé de l’Alberta ont annoncé que certaines interventions non urgentes prévues pour les Ténois devront être retardées ou annulées, en raison de la hausse des cas de coronavirus dans la région.


Selon la ministre de la Santé et des Services sociaux, Julie Green, qui a relayé l’information, « les résidents des TNO qui choisissent de ne pas recevoir de soins ou de services en Alberta en raison de la pandémie de COVID-19 doivent communiquer immédiatement avec leur professionnel de la santé, a-t-elle soutenu. De même, les Ténois qui se voient refuser des soins ou des services de la part d’un professionnel albertain devraient communiquer immédiatement avec leur médecin afin qu’il puisse les aider à corriger la situation. »

Si des changements surviennent, le personnel de l’Administration des services de santé et des services sociaux des TNO communiquera directement avec les patients touchés et publiera des mises à jour en ligne pour le public à l’adresse suivante : https://www.nthssa.ca/fr.

Attaques aux vaporisateurs chasse-ours
À Fort Providence et à Yellowknife, les 13 et 14 novembre, quatre personnes ont été attaquées au vaporisateur chasse-ours. Dans la première ville, l’unique victime a été transportée dans un centre de soins. Du côté de la capitale, la police a été alertée par le déclenchement à plusieurs reprises d’une alarme dans un lotissement du centre-ville. Une femme y a ensuite été retrouvée avec des blessures liées à la projection une nouvelle fois d’un vaporisateur antiours. Concernant ces deux cas, les enquêtes sont en cours, sans suspect potentiel en vue. Enfin, le samedi 14 novembre, entre la 51e Rue et la 50e Avenue, deux hommes ont également été attaqués avec la même arme. Cette fois-ci, un homme a été arrêté. Il fait face à trois chefs d’accusation : assaut avec arme, port d’arme et possession d’arme avec perpétuation d’acte criminel. Le suspect est entendu au tribunal de Yellowknife le 5 janvier. Il n’est pas précisé dans le communiqué si les différentes attaques sont liées.

Contribution artistique ténoise
Les responsables de l’initiative « Des navires aux rivages » sont à la recherche de jeunes artistes ténois (âgés de 7 à 29 ans) souhaitant contribuer à leur livre à colorier sur les côtes canadiennes. Ils recherchent plus particulièrement des représentations des côtes du Nord, des lieux emblématiques aux paysages, en passant par la vie marine. Vous pouvez soumettre vos œuvres par l’intermédiaire d’un formulaire en ligne jusqu’au 1er décembre 2020.

AGA de Folk On The Rocks
Le samedi 21 novembre à 15 heures, tous les intéressés sont invités à participer à l’assemblée générale annuelle du festival Folk On The Rock. Elle a lieu comme il est désormais coutume en ligne sur la plateforme Zoom. Pour s’inscrire ou en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de l’évènement.

Activités de Noël à Hay River
Pour célébrer au mieux les festivités hivernales à venir, l’office de tourisme de la ville du Slave Sud propose diverses activités : un marché artisanal le 21 novembre au centre communautaire, un festival des arbres de Noël jusqu’au dimanche 22 novembre ou encore une exposition au parc territorial du 4 au 6 décembre. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter l’office de tourisme par téléphone au 867-874-3180 ou par courriel tourism@hayriver.com.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages