En bref : La Colonne du 19 mars 2021

 Gare aux inondations

Que les Ténois soient avisés : il y a un risque d’inondation ce printemps. Dans un communiqué publié le 16 mars, le gouvernement presse ceux qui ont des propriétés près de rivières, de lacs et de ruisseaux à « se préparer à d’éventuelles inondations. » Le gouvernement suggère de « déplacer les objets et l’équipement de valeur dans un endroit sûr ; enlever ou surélever les composants électriques ; enlever ou surélever les tapis, les meubles et les matelas. » Cette annonce fait suite à la publication d’une étude, début mars, qui avait conclu que le niveau d’eau record dans le Grand lac des Esclaves était dû à des « précipitations extrêmes » dans la dernière année. « Les données existantes sur les niveaux et les débits d’eau en hiver dans le bassin du Grand lac des Esclaves suggèrent que les niveaux d’eau sans précédent devraient se poursuivre, notamment dans la région du Slave Sud », avertit le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles.

 

Repenser les lois sur l’alcool

Les bars devraient-ils être ouverts les dimanches ? Il s’agit d’une des nombreuses questions qui sont posées aux résidents des TNO, ces jours-ci. Les Ténois sont encouragés à donner leur opinion en vue de possibles changements aux lois entourant la vente d’alcool dans le territoire. Un sondage est proposé aux résidents. On y sollicite l’opinion des Ténois sur la possession, la consommation, la vente, l’achat, la fabrication, l’importation et la distribution d’alcool aux TNO « La législation actuelle sur les boissons alcoolisées date de 2008, note la ministre des Finances, Caroline Wawzonek, dans un communiqué. […] Il est temps de porter un regard global sur cette loi pour l’uniformiser, la moderniser et l’adapter aux besoins actuels. »

 

L’emploi en croissance

Les Territoires du Nord-Ouest ont enregistré, en février, un taux d’emploi de 66,7 %, soit 1,9 % de plus qu’il y a un an. Si la pandémie a provoqué les taux de chômage les plus importants jamais enregistrés aux TNO, le taux d’emploi de 2021 surpasse maintenant les niveaux d’avant les mesures d’urgence. Selon la dernière enquête du Bureau de la statistique des TNO, 22 600 personnes de 15 ans et plus ont indiqué être à l’emploi, soit 700 de plus qu’en février 2020. Ce gain net concerne cependant 1200 nouveaux postes à temps partiel et 500 pertes d’emplois à temps plein. La ville de Yellowknife a perdu des emplois et le reste du territoire en a gagné. Ce sont finalement surtout les femmes, avec 800 nouveaux emplois, qui ont gonflé le taux d’emploi. 69,7 % d’entre elles travaillaient en février, soit le taux le plus élevé depuis décembre 2016.

 

Leela Gilday en lice pour deux Junos

La diva du Denendeh, Leela Gilday, est en lice pour deux prix Juno pour son cinquième album, North Star Calling, paru en 2019. L’autrice-compositrice-interprète originaire de Yellowknife est nommée dans les catégories album folk contemporain de l’année et artiste ou groupe autochtone de l’année. Leela Gilday est une habituée du prestigieux gala, elle qui avait remporté le prix de l’album autochtone de l’année en 2007 avec Sedzé et avait été nommée dans cette même catégorie en 2003 et en 2015. L’an dernier, elle a été récompensée du prix « Elles de la musique » remis par la SOCAN. Un autre Ténois est en lice pour un prix remis aux Junos. Il s’agit de l’enseignant Stephen Richardson qui transmet sa passion de la musique aux élèves de l’école St. Joseph de Yellowknife. Il est nommé pour le prix « professeur de l’année » décerné par l’organisme Musicompte. La cinquantième cérémonie des Junos aura lieu le 16 mai.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561