L'essor de la musique classique_33

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est en pause actuellement sur Radiotaiga.com.

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est en pause actuellement sur Radiotaiga.com.

 L’importance de l’école préclassique de Vienne est parallèle à celle de l’école de Berlin, nom qui désigne l’orchestre structuré et protégé par le roi Frédéric II de Prusse dans ses châteaux de Rheinsberg et de Postdam. Frédéric II n’est pas seulement un des meilleurs stratèges politiques et mécène des arts de l’Europe, il est également flutiste et passionné de philosophie (ami de Voltaire et de Jean Jacques Rousseau). Il déménage au palais de Rheinsberg en 1736 lorsqu’il est encore prince et fait inscrire sur la porte « construit pour la tranquillité ». Il structure son orchestre de théoriciens de la musique, de musiciens et de compositeurs qui révisent les styles qui se sont développés dans la péninsule italienne et dans le royaume de France, tout en innovant dans les styles germaniques et en inspirant les compositeurs de musique classique.
Parmi les membres de l’orchestre de Berlin (l’orchestre de Frédéric II) se démarquent Friedrich Wilhelm Marburg, Johann Joachin Quantz et Carl Philipp Emanuel Bach.
Friedrich Wilhelm Marpurg est théoricien et critique de musique. Il entretient des relations musicales et philosophiques avec les philosophes D’Alembert et Voltaire. Il crée un journal de critique musicale, compose des œuvres pour clavecin et orgue, traduit le travail théorique de Jean-Philippe Rameau Eléments de musique, contribue au développement de la théorie musicale de la mesure du tempo et publie un manuel sur la composition musicale.
Johann Joachin Quantz est un des meilleurs flutistes de la période préclassique et est admiré par ses contemporains. Il devient maitre de flute pour Frédéric II et reste avec lui à compter de 1741, et l’accompagne même durant ses campagnes militaires. Il compose autour des 600 œuvres, dont plus de 400 sont des sonates et concertos pour flute, et écrit un des ouvrages majeurs pour flute traversière Essai d’une méthode pour apprendre à jouer la flute traversière.
Carl Philipp Emanuel Bach est un des enfants de Johan-Sébastien Bach et de Maria Barbara. Après l’obtention de son diplôme en droit à l’université de Leipzig, il est engagé dans l’orchestre de Frédéric II, en 1740, orchestre où il agit principalement comme claveciniste, joueur de piano forte et compositeur jusqu’en 1768. Pendant cette période, il excelle dans la composition de concertos, de sonates et de symphonies, dans un style développé à la période préclassique, appelé empfindsamer. Il reçoit l’admiration de ses contemporains et va inspirer des compositeurs de la période classique.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561