L'essor de la musique classique_22

20 février 2020
L’auteur anime Trésor de la musique classique à 21 h,
les dimanches et mercredis sur CIVR 103,5 FM et Radiotaiga.com.

L’auteur anime Trésor de la musique classique à 21 h, les dimanches et mercredis sur CIVR 103,5 FM et Radiotaiga.com.

Le théâtre Gansenmarkt de Hambourg est non seulement le centre de l’opéra germanique au début du XVIIIe siècle, mais il est le centre polarisateur de l’opéra italien vers un public prussien où sont traduits des livrets de la langue italienne vers la langue allemande.
C’est dans ce contexte que Händel travaille et compose son opéra Almira et d’autres œuvres mineures pendant trois ans, et augmente son intérêt pour la langue italienne, l’opéra et l’essor de la musique classique dans la péninsule italienne, vers laquelle il part en 1706 et voyage à Florence, Venise, Rome et Naples.
En Florence, il loge à la cour de Cosme III de Médicis et de son fils ainé, le prince Ferdinand de Médicis (mécène des arts à Florence).
Là, il est fasciné par le développement des arts et des sciences et par ses conversations avec les artistes qui vivaient sous la protection de Ferdinand. Parmi eux, il se lie d’amitié avec le librettiste Antonio Salvi et le compositeur Alessandro Scarlatti, qui résidait à Florence avec son fils Domenico.
Dans ce contexte, il compose plusieurs cantates et son opéra en trois actes Vincer se stesso e la maggior vittoria (se vaincre soi-même est la plus grande des victoires). Cet opéra est mieux connu comme Rodrigo, nom du personnage principal représenté par le castrat Stefano Frilli (sa voix correspond à celle d’un contreténor qui chante dans le registre de soprano). Cet opéra est présenté avec succès au Théâtre del cocomero de Florence en 1707.
En 1707, Händel déménage à Rome, et bien qu’il soit de religion luthérienne, il travaille comme maitre de chapelle pour Francesco Ruspoli. Étant donné que Rome est la capitale des États pontificaux de l’Italie, et était sous la gouvernance du Pape Innocent XII qui avait interdit l’opéra dans les États pontificaux. Ainsi,, Händel compose surtout des oratorios, des cantates et des psaumes. Il est admiré comme organiste et compositeur par le cardinal Pietro Ottoboni, mécène romain par qui il rencontre Arcangelo Corelli. Il compose son oratoire Il triunfo del tempo e del disinganno inspiré par le livret écrit par le cardinal Benedetto Pamphylie, un autre grand mécène des arts à Rome.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561