L'allonge Radio Taïga : Wintersleep

La formation indy rock Wintersleep est composée de Paul Murphy, de Loel Campbell, de Tim D'eon, de Jon Samuel et de Chris Bell. (Courtoisie Wintersleep)

La formation indy rock Wintersleep est composée de Paul Murphy, de Loel Campbell, de Tim D'eon, de Jon Samuel et de Chris Bell. (Courtoisie Wintersleep)

Pour prolonger le plaisir des journées infinies de l’été boréal, chaque semaine Radio Taïga sort les chaises longues et s’étend avec un artiste en vedette au festival Folk On The Rocks 2019. Cette semaine : Wintersleep !

Depuis près d’une vingtaine d’années, le groupe Wintersleep sillonne le Canada avec ses pièces doucereuses empreintes d’ironie et de mélancolie.


Avec son septième album en carrière, In the Land Of lancé plus tôt cette année, le quintet indy explore la connexion entre l’esprit et le territoire.


« Nous sommes originaires de la Nouvelle-Écosse, alors l’eau est sans doute l’élément du territoire qui nous a le plus façonnés, commente le claviériste du groupe Tim D’eon. Oui, c’est définitivement l’eau. On vient tous de petites communautés des maritimes alors ces chansons racontent un peu la façon dont les choses se passaient et comment elles se passent toujours dans notre coin de pays. »

Réconciliation
La pièce Beneficiary explore l’épineuse question de la réconciliation entre peuples autochtones et colonisateurs. La chanson observe l’enjeu du point de vue d’un Blanc constatant le privilège inhérent à sa condition. Le texte n’hésite pas à parler de « génocide ».


« Nous avons écrit cette chanson il y a déjà deux ou trois ans, explique Tim D’eon. C’était avant toute l’attention médiatique qui a été portée sur ces enjeux avec les protestations antipipeline en Colombie-Britannique et ce genre de trucs. Mais bon ça nous tracassait déjà. C’est Paul [Murphy, le chanteur] qui a eu l’idée en écoutant une entrevue à la radio avec un gars d’Australie – ils ont la même problématique du colonialisme là-bas que nous, ici. Donc, dans cette entrevue le gars a dit qu’il était le bénéficiaire du génocide des Aborigènes. Ça nous a interpelés en tant que Canadiens. »


Les vétérans de la scène rock indépendante canadienne ont bien hâte à leur premier passage aux Territoires du Nord-Ouest.


« Nous ne sommes jamais allés aussi loin au Nord, raconte Tim D’eon. C’est excitant ! Nous avons très hâte de découvrir l’endroit et la vibe. Nos amis qui ont déjà joué à Folk On The Rocks nous en ont dit beaucoup de bien. »
Plus que cinq semaines avant Folk On The Rocks !

La semaine prochaine dans L’allonge : Claude Cormier


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages