Kronik Inuvik

 Chronique du pouvoir magique de la parole.

Manon « la celle la conteuse » entre dans la classe. Le ciel du large aux yeux, elle annonce aux élèves qu’elle est venue de très très loin pour les rencontrer… D’une toute petite ile à l’autre bout du pays… On leur montre sur la carte. Pendant qu’on jase, elle sort de son sac à surprises des marionnettes, une boite à bonbons pleine de roches à raconter, un tambour sacré en peau de cheval, un baleinophone… Mais un baleinophone ! La fabuleuse invention toi ! Un tube en carton, un ressort, deux verres de plastique. Une manière d’amplificateur artisanal, de magnificateur de la voix qui sert aussi bien de micro pour chants micmacs que de tube à échos pour cris d’animaux sauvages, sans oublier le fusil laser, au cas où on croiserait des extraterrestres undercover… Des supports à l’imagination des jeunes ! En veux-tu des histoires ? Mais pour l’instant, c’est elle à la barre. Elle porte l’instrument singulier à sa bouche et des profondeurs sous-marines surgit le hurlement d’un loup… ! Le verbe à flot, la voix magnétique, elle raconte son histoire. Et là, le plus merveilleux opère. Les élèves ensorcelés, un à un, lentement, discrètement, approchent leur chaise jusqu’à former cercle autour d’elle. Dans plusieurs classes le phénomène du cercle spontané s’est produit. Il faut dire qu’on se trouve dans un milieu culturel où la tradition orale est d’une importance cardinale et où les ainés inspirent d’emblée écoute et respect. Le miracle opère aussi lorsqu’elle interagit avec les élèves et les intègre au conte en cours… En donnant voix aux marionnettes qu’ils tiennent en main ou en leur demandant, par exemple, de faire le vent du Nord dans le tripanophone… Tout à fait réjouissant, aussi, de voir les jeunes si prompts à s’emparer des artéfacts disponibles pour à leur tour nous raconter des histoires ! Confiance, amour et magie. Un tour de force réussi ! Merci Manon !


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561