Jardiner sur le tard

Katie Johnson et sa fille Sidney à la ferme EIEIO. (Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

Katie Johnson et sa fille Sidney à la ferme EIEIO. (Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

Presque la mi-juillet. Et ce désir de faire croitre quelques légumes persiste. Que devriez-vous cultiver ?
Médias ténois a posé la question à Katie Johnson de la ferme EIEIO.

Katie Johnson bourdonne comme une abeille dans sa cour arrière, allant d’une platebande à l’autre de son jardin. Le tiers des 5000 pieds carrés de son terrain sur l'avenue 51A est consacré à bien plus que du gazon : des légumes poussent dans huit platebandes surélevées et deux serres, des fruits et des fleurs s’épanouissent au-devant de sa maison ou le long de la clôture et cinq poules pondeuses caquètent dans un enclos.

Coordonnatrice au NWT Literacy Council, Katie a grandi sur une ferme, au Nouveau-Brunswick. Son conjoint Trevor aussi, mais au Manitoba. Pour eux, cultiver un potager et tirer le maximum de leur terrain allait de soi, d’autant plus qu’ils veulent transmettre ces valeurs à leurs deux jeunes enfants. C’est ainsi qu’est née en 2018 la ferme EIEIO – un nom qu’il faut chanter sur l’air de « Old MacDonald had a farm ».

Le couple vendra sa première récolte de l’année dès le prochain marché fermier, le 13 juillet. Ils y écouleront pour une 3e année une partie de leur production : chou, kale, ognons, betteraves, carottes, asperges, tomates, haricots verts, poivrons, aubergines et fleurs, entre autres.

En attendant, voici les conseils de l’agricultrice en herbe pour ceux qui ont envie de se mettre les mains dans la terre.

 

Légumes-feuilles verts : chou, kale, bette à carde, épinard, roquette, laitue…

Aucun problème à planter à la mi-juillet des choux ou du kale : ils vont pousser jusqu’en automne et leur gout va s’améliorer avec les premiers gels, dit Katie Johnson. « Si le chou et le kale subissent un ou deux gels, ils seront plus doux. Même si on les plante tôt, on va les laisser en terre jusqu’en automne pour qu’ils gèlent à quelques reprises. » À la ferme EIEIO, le kale est semé toutes les deux semaines jusqu’à la mi-juillet, afin d’avoir plusieurs récoltes. Même si les légumes n’atteignent pas leur pleine maturité, ça vaut la peine de planter, croit Katie. « Les bébés épinards et kales sont délicieux et certaines personnes les préfèrent à ceux qui sont matures. » Bettes à carde, épinards, roquettes et laitues ont encore du potentiel, même s’ils sont semés sur le tard, dit-elle.

 

Légumes racines : betteraves ou radis

Il est encore temps de mettre en terre des semences de betteraves ou de radis, par exemple. « On peut planter les betteraves à la mi-juillet et, même si elles sont petites ou vertes, elles seront délicieuses », dit Katie. Les radis poussent très vite et la chaleur, qui culmine ces semaines-ci, les aidera à germer, ajoute-t-elle.

 

En passant par une serre près de chez vous

Vaut mieux mettre une croix sur les tomates à moins d’acheter un grand plant déjà en fleurs ou avec des fruits dans une serre et de le transplanter dans un endroit bien ensoleillé. Pour en profiter davantage, Katie suggère d’opter pour des tomates cerises à ce moment-ci de l’année. Dans tous les cas, même pour les semis plantés au début de la saison, le plant risque de porter bien des tomates vertes lorsque viendra le moment de la récolte. « Les tomates, dans le Nord, ont tendance à ne pas murir sur le plant, dit Katie. Ça peut être décourageant en septembre de voir autant de tomates vertes alors qu’il commence à faire froid ! Mais il suffit de les rentrer à l’intérieur et la majorité va murir. » Il n’est d’ailleurs pas trop tard pour mettre en terre des plants de fines herbes et les utiliser pour parfumer vos plats.

 

Pour l’an prochain

Il est également possible de semer tard dans l’été pour en profiter après l’hiver. C’est, par exemple, au début d’aout que l’ail est généralement planté à Yellowknife. « On peut planter des graines de carottes en aout ou en septembre pour la saison suivante », propose aussi Katie en guise d’exemple, bien qu’elle ne l’ait jamais essayé. Les asperges, poursuit-elle, doivent par ailleurs être semées d’avance, puisqu’il faut quelques années avant qu’elles s’établissent et qu’on puisse les récolter.

 

Ce qui fonctionne bien dans le Nord

Selon Katie Johnson, ce qui pousse le plus facilement au nord du 60e parallèle, ce sont les légumes verts à feuilles, comme le chou, le kale ou la bette à carde et les pommes de terre blanches. « Durant nos premières années, on misait surtout sur ces légumes, dit-elle. Mais ce n’est pas nécessairement ce qu’on mange, alors on a trouvé un compromis entre ce qui pousse le mieux, ce qu’on aime retrouver dans notre assiette et ce qui se vend bien. » Après tout, tomates, poivrons – ceux-ci préfèrent pousser dans une serre –, aubergines, carottes, haricots verts, betteraves, concombres, courges, etc. poussent bien par ici. Les (très) longues heures d’ensoleillement et le climat sec de l’été sont propices à maints légumes.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561