Prix Inspiration arctique : harmoniser les lois occidentales et traditionnelles inuites : Huit des onze projets en lice sélectionnés ont remporté un prix.

13 février 2020
Sous l’égide de Leela Gilday, la cérémonie Inspiration Arctique a donné lieu à des collaborations musicales inspirées. 
Sylvia Cloutier, Josh Q, Galen Pelley et Jeff Maurice sont regroupés sur cette scène.

Sous l’égide de Leela Gilday, la cérémonie Inspiration Arctique a donné lieu à des collaborations musicales inspirées. Sylvia Cloutier, Josh Q, Galen Pelley et Jeff Maurice sont regroupés sur cette scène.

Un projet pour former des avocats au Nunavut fait partie des huit projets récipiendaires des Prix Inspiration arctique, remis le 5 février dernier à Ottawa par un ensemble de partenaires publics et privés.
Lancé en 2017, le programme de droit du Collège Arctique du Nunavut est codirigé par l’Université de Saskatchewan, qui possède une longue expérience dans l’enseignement juridique autochtone.
C’est de cette université que les 23 étudiants – dont 16 Inuits – actuellement inscrits à la formation, pourraient obtenir leur diplôme en 2021, première et possiblement seule cohorte issue de cette collaboration.
« Nous ne manquons pas d’avocats, explique le doyen de la faculté de droit de l’Université de Saskatchewan et co-lauréat du Prix, Martin Phillipson ; nous manquons d’avocats inuits et d’experts dans les lois du Nunavut et les lois traditionnelles inuites. »
« Il y a une fracture entre la culture inuite traditionnelle et la loi occidentale, précise son partenaire et directeur du Programme de droit du Nunavut, Stephen Mansell. En outre, les clients au Nunavut ont besoin d’avocats parlant leur langue et comprenant leur culture ; ça manque actuellement, ce qui cause un problème d’accès à la justice. Notre programme vise à remédier à cette situation. »

Échanges et études
Le prix de 140 000 $ d’Inspiration arctique sera utilisé pour financer la programmation culturelle du programme de loi, notamment un échange d’étudiants avec les Samis de l’Université de Lapland, en Finlande, pour s’instruire sur leurs traditions légales et échanger sur les problèmes légaux circumpolaires.
« Une partie du financement servira également à aider dans leurs recherches les étudiants qui sont dans la phase des études autodirigées », précise Stephen Mansell.

Catégorie jusqu’à 500 000 $
Seulement trois des onze sélectionnés sont retournés bredouilles chez eux. Mais ils auront l’occasion de tenter leur chance à nouveau. Rebecca Bisson, de l’équipe de Northern Compass, récipiendaire du prix d’un million, a d’ailleurs souligné que son équipe en était à son troisième essai.
Dans la catégorie jusqu’à 500 000 $, aux Territoires du Nord-Ouest (TNO) le Conseil tribal gwich’in a reçu 370 000 $ pour un projet intergénérationnel centré sur les transformations du fleuve Dehcho. Au Nunavut, la Fondation Arctique Rose bénéficiera de 450 000 $ pour réaliser Kamajiit, un programme de prévention du suicide et du décrochage scolaire.
410 000 $ ont été remis au Yukon First Nations Wildfire pour aider les jeunes pompiers autochtones à lutter contre différents traumatismes et à développer leur littératie financière. À noter que lors de la cérémonie, la ministre du Développement économique et des langues officielles, Mélanie Joly, a annoncé l’octroi d’une somme supplémentaire de 600 000 $ de la part de l’Agence canadienne de développement économique du Nord pour l’achat d’équipement.

Catégorie jeunesse
Dans la catégorie jeunesse, dont les subsides peuvent s’élever jusqu’à 100 000 $, Brittany Masson, du Nunavut, a reçu le montant maximum pour réaliser un projet de croissance personnelle et de perfectionnement pour les jeunes, basé sur les randonnées en traineau à chiens.  
Une équipe nunavoise et ténoise formée de Nathan Maniapik et Sally Paungrat s’est également vue décerner la somme maximale pour renforcer l’identité culturelle des communautés de Panniqtuuq et de Qamani’tuaq et pour lutter contre le suicide et la toxicomanie par la chasse, la couture et la fabrication et l’utilisation de tambours.
Enfin, 90 000 $ serviront à Geri-Lee Buyck et Anna Billowits à accroitre la représentation des Autochtones du Yukon dans l’éducation postsecondaire – particulièrement dans le domaine de la santé.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561