S'abonner à Médias Ténois

Hommage au sénateur Murray Sinclair

01 septembre 2022
Le film sera prochainement disponible en vidéo sur demande sur le site de l’ONF (Courtoisie ONF)

Le film sera prochainement disponible en vidéo sur demande sur le site de l’ONF (Courtoisie ONF)

Le documentaire d’Alanis Obomsawin Hommage au sénateur Murray Sinclair, produit par l’Office National du Film (ONF), a été présenté à Montréal lors des Rendez-vous Québec Cinéma du 20 au 30 avril 2022.

Comme l’indique le titre, le documentaire est un hommage au président de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) qui a, comme on peut le lire sur le site de l’ONF, joué « un rôle essentiel en sensibilisant le monde entier aux atrocités commises sous le régime des pensionnats autochtones du Canada ».

D’une durée de 29 minutes, le documentaire sous-titré en français est un portrait du sénateur à travers des images du discours qu’il a prononcé lorsqu’il a reçu le Prix pour la paix mondiale du mouvement fédéraliste mondial en 2016. Un an auparavant, le rapport final de la CVR et 94 recommandations étaient rendus publics.

Pendant son discours, Murray Sinclair a rappelé les faits historiques qui ont mené le gouvernement fédéral et la GRC à mettre en place le système des pensionnats. Suite aux audiences publiques, il est ressorti de cela que, parmi les 89 000 survivants qui ont demandé une indemnisation, 40 % d’entre eux ont subi des violences physiques et sexuelles dans ces institutions. Les personnes survivantes qui n’ont pas subi de violence ont cependant déclaré à la CVR avoir vécu dans la peur constante d’en être victimes.

L’émotion des images d’archives des audiences publiques pendant lesquelles les survivants parlent des traumatismes qu’ils ont vécus est palpable. Mais un message d’espoir, délivré par le sénateur à la fin de son discours, est dirigé à l’attention de chaque citoyen canadien :

« Le changement n’arrive que lorsque les citoyens de ce pays sont ceux qui décident de passer à l’action. »

Murray Sinclair au rassemblement Shingwauk, en 2015
(Crédit photo : Archkris – Wikicommons CC BY-SA 4.0)


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.