Sport : Hay River s’active pour une bonne cause

Brigitte Stephen, organisatrice de la Journée Terry Fox à Hay River. (Courtoisie Brigitte Stephen)

Brigitte Stephen, organisatrice de la Journée Terry Fox à Hay River. (Courtoisie Brigitte Stephen)

Le 20 septembre dernier, la communauté de Hay River a une fois de plus pris part aux efforts de la Fondation Terry Fox. Bien que cette 40e édition de la Journée Terry Fox ait dû avoir lieu virtuellement en raison de la pandémie, l’organisation a su relever le défi afin que cette journée soit couronnée de succès.

Karine Lavoie — IJL – APF – Territoires

En 1980, Terry Fox, un jeune homme atteint du cancer des os, a couru le Marathon de l’espoir dans le but de sensibiliser les Canadiens à l’importance de trouver un remède contre le cancer. Quarante ans après cette traversée canadienne, la Fondation Terry Fox est toujours très active et a comme mission de recueillir des dons pour la recherche sur cette maladie aux multiples facettes.

Cette année, afin de respecter les mesures sanitaires en lien avec la pandémie, la Fondation a présenté une Journée Terry Fox virtuelle sous le thème « Un jour. À votre façon. ». Partout au Canada, les participants étaient invités à courir chacun de leur côté le 20 septembre. « Nous serons unis en pensée, et non en personne », expliquait le site Web de la Fondation.

La collectivité de Hay River a répondu présente à cette Journée qui offre l’occasion de bouger tout en soutenant une cause importante.

 

Se réinventer dans un contexte de pandémie

Les restrictions sanitaires que nous connaissons actuellement ont forcé le comité organisateur de la Journée Terry Fox à revoir sa façon de faire. Que ce soit à la course, à la marche, à vélo ou en patins à roues alignées, les intéressés avaient l’option de participer à leur manière. L’important était de bouger.

« Avec la pandémie, on ne peut pas se rassembler, alors on peut bouger comme on le veut durant la journée », explique Brigitte Stephen, organisatrice de la Journée Terry Fox à Hay River, contactée à quelques jours de l’évènement.

Pour rendre le tout plus dynamique, une activité d’orientation avec une carte a eu lieu au cours de la journée. La carte, disponible en ligne, présentait différents points à travers la ville où des questions étaient posées sur la vie de Terry Fox.

« J’espère que ce [fut] amusant pour les familles », ajoute l’organisatrice. La récolte de fonds s’est également déroulée par voie électronique afin d’éviter la manipulation d’argent, explique Brigitte Stephen.

 

Une cause inspirante

L’histoire de Terry Fox est un exemple de détermination et de persévérance, d’après celle qui occupait le rôle d’organisatrice pour une deuxième année consécutive. « Il a voulu courir à travers le Canada. Je trouve cela très brave et très courageux. Moi, je ne pourrais jamais faire ça ! Il l’a fait avec juste une jambe [l’autre étant artificielle], de Terre-Neuve jusqu’en Ontario. J’en reste bouche bée ! », lance-t-elle.

Pour elle, la décision de s’impliquer pour cette cause a été facile à prendre : « C’est quelque chose qui est cher à mon cœur. Tout le monde connait quelqu’un qui a eu le cancer. »

Les dons récoltés permettent de faire avancer la recherche sur le cancer et donnent ainsi aux personnes atteintes de cette maladie l’espoir de guérir. « Avant, on entendait le mot “cancer” et on se disait que c’était la fin, mais plus maintenant. On se dit qu’on a une chance », affirme-t-elle avec conviction.

Cette histoire transcende également les générations et fait écho chez les plus jeunes : « Le fils de 7 ans de mon conjoint n’arrêtait pas de parler de Terry Fox et il était vraiment motivé à courir », témoigne Christine Sivret, membre de la communauté de Hay River qui a participé à l’évènement en famille.

 

La Journée Terry Fox à travers les Territoires du Nord-Ouest

Cette année, cinq collectivités des TNO se sont enregistrées pour la Journée Terry Fox, soit celles de Hay River, d’Aklavik, d’Inuvik, de Tuktoyaktuk et de Yellowknife.

Ensemble, elles ont récolté un montant de 30 924 $ l’année dernière. Pour l’édition 2020 à Hay River, c’est un montant provisoire de 4 915 $ qui a été amassé par la communauté.

La participation des écoles ténoises à la Journée Terry Fox a également été importante : 23 écoles dans 16 communautés ont amassé des fonds pour l’édition 2020. « Le total pour les 23 écoles depuis le début de la Journée Terry Fox est un incroyable 323 545,64 $ », indique Oscar Andrade, coordonnateur de la collecte de fonds et des évènements scolaires à la Fondation Terry Fox.

La générosité présente à travers les Territoires du Nord-Ouest rappelle bien la force d’une communauté, selon M. Andrade. « Certaines petites communautés ramassent plus de fonds pour la recherche sur le cancer que des grandes communautés. Il est impossible d’arrêter une petite communauté lorsqu’elle se rallie autour d’une cause », conclut-il.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561