Sur les planches : Folk On The Rocks 2019, en phase avec la communauté

25 juillet 2019
Étienne Barry, d'Orkestar Kriminal. (Crédit photo: Denis Lord)

Étienne Barry, d'Orkestar Kriminal. (Crédit photo: Denis Lord)

Les chiffres de l’assistance sont dans la moyenne des dernières années.

Quelque 2700 personnes ont prêté l’oreille à la programmation du festival de musique Folk On The Rocks cette année, selon la productrice exécutive Carly McFadden.


Ces chiffres sont dans la moyenne des dernières années, dit-elle.


95 % des personnes venaient des Territoires du Nord-Ouest, les autres provenant de l’ensemble du Canada, avec quelques aventuriers venus des États-Unis.


Les spectacles qui ont attiré le plus de gens sont ceux, sur la grande scène, le dimanche 14 juillet, de Wintersleep et de Snotty Nose Rez Kids.


Par contre, Mme McFadden n’a pas été en mesure de fournir de chiffres pour cette soirée.


Environ 500 bénévoles ont participé à l’évènement, un autre chiffre dans la moyenne.


Les musiciens du groupe tête d’affiche Wintersleep ont eu l’occasion d’aller faire un petit voyage de pêche avec le pêcheur Shawn Buckley.


« Ils ont dit qu’ils ont vraiment apprécié, rapporte Mme McFadden, ça leur a permis de prendre un petit congé du festival et de voir un peu plus Yellowknife. »


« Nous sommes vraiment contents de l’édition de cette année, ajoute-t-elle, il y avait des performeurs fantastiques, la communauté et les médias étaient là. Nous avons des relations fortes avec la communauté. »


L’an prochain le festival fêtera ses 40 ans.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages