Feux de forêt aux TNO : bilan de la situation

 Aux Territoires du Nord-Ouest un feu de forêt sur cinq est provoqué par la négligence humaine. (Crédit photo : Archives L’Aquilon)

Aux Territoires du Nord-Ouest un feu de forêt sur cinq est provoqué par la négligence humaine. (Crédit photo : Archives L’Aquilon)

Bien que la saison des feux de forêt tire tranquillement vers la fin, le risque n’est pas moindre pour autant. En réponse aux risques d’incendie, le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles lance le concours Soyez Intelli-feu à domicile.

Depuis le début de la saison des feux de forêt, ce sont 140 incendies qui ont brulé près de 120 000 hectares de forêt à travers le territoire, majoritairement dans la région du Deh Cho, du Slave Nord et du Beaufort-Delta.

Si ce chiffre peut sembler impressionnant, c’est surtout la rapide propagation des feux qui marque la saison jusqu’à présent. En moins de deux semaines, la superficie incendiée totale a presque triplé, passant de 45 000 hectares à près des 120 000 hectares actuels.

Si la situation actuelle est préoccupante, elle l’est beaucoup moins que lors des années précédentes. En regardant les données des 32 dernières années aux TNO, 2021 se classe au 23e rang pour le nombre d’hectares brulés. En 2014, ce sont plus de 3,4 millions d’hectares qui sont partis en flamme, en 1994, un peu plus de 3 millions d’hectares et en 1995, 2,8 millions d’hectares.

Pour ce qui est du nombre de feux individuels, la situation n’est pas plus alarmante, l’année 2021 se situe au 26e rang sur 32, avec 132 feux distincts. Pour les années records, ce sont 1994, 1995 et 1998 qui trônent au sommet du classement avec, respectivement, 627, 469 et 399 feux.

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest lance donc, pour une deuxième année, le concours Soyez Intelli-feu à domicile. Ce programme, qui existe à l’échelle nationale, vise à minimiser les risques liés aux feux de forêt pour les résidents habitant dans une région touchée.

Cette année, ce sont les résidents de la route Ingraham qui peuvent y participer. Il suffit de télécharger l’application, d’appliquer les conseils donnés et d’envoyer des photos de type avant/après.

Le concours se termine le 6 septembre et les gagnants seront annoncés le 10 septembre. Les résidents sélectionnés recevront une trousse de protection contre les feux de forêt comprenant une pompe à eau, un tuyau souple et des gicleurs.

Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles recommande aux résidents d’enlever les feuilles et aiguilles près des fondations, sur le toit ou dans les gouttières. Il est aussi recommandé de ne pas avoir de bois à moins de dix mètres du domicile et de tondre sa pelouse.

Si ces mesures permettent de diminuer les risques liés aux feux de forêt, le risque zéro n’existe pas. Le meilleur moyen de se protéger reste de s’informer avec les outils mis à la disposition des citoyens.

Pour les feux de forêt, le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles a créé une carte interactive offrant les données disponibles sur chaque feu en activité dans le territoire et pour les nuages de fumée, le gouvernement fédéral a mis en place une carte qui montre les déplacements des nuages de fumée partout au pays.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.