COVID-19 : Faites pousser vos légumes

Le Northern Farm Training Institute à Hay River. (Courtoisie NFTI)

Le Northern Farm Training Institute à Hay River. (Courtoisie NFTI)

Pour Jackie Milne, la présente crise sanitaire met en lumière la nécessité de rendre les TNO plus autonomes sur le plan alimentaire. La présidente de la Northern Farm Training Institute (NFTI), a décidé de prendre les devants face à d’éventuels problèmes d’accès à l’alimentation pour les familles touchées financièrement par les fermetures et mises à pied précipitées par la crise de la COVID-19.

Plan d’action
L’organisme de Hay River, qui promeut l’agriculture nordique et forme des opérateurs agricoles, suggère d’outiller les collectivités pour qu’une plus grande portion des garde-mangers ténois puisse être remplie d’aliments produits localement.
Jackie Milne aimerait obtenir le soutien du gouvernement territorial pour faire de son projet une réalité.
Le plan d’action que propose l’institut permet présentement aux résidents de lancer leur propre production agricole, en suivant le modèle proposé par une série de vidéo tutorielles offertes en vidéoconférence. La série présentera des capsules pour toutes les étapes de la production maraichère échelonnées tout au long de la saison de pousse. Des vidéos gratuites sont d’ores et déjà disponibles sur la page Facebook de l’institut.
On envisage également qu’un réseau d’ambassadeurs formés à l’institut soit déployé pour appuyer les participants de leur collectivité dans leurs démarches d’autonomie alimentaire. Ces spécialistes s’assureraient que toutes les ressources nécessaires sont disponibles, dont les semences les plus adéquates en matière d’apport calorique.
« Avec l’appui du gouvernement, indique Mme Milne, nous suggérons de produire des kits de ravitaillement pour chaque collectivité, en fonction de leur population, et de recruter des ambassadeurs au sein de ces collectivités parmi les plus de 300 étudiants que nous avons formés, qui s’assuraient que tous aient les ressources nécessaires. »
Mme Milne affirme qu’Agriculture Canada a donné son accord pour ce volet du projet. À l’heure actuelle, l’institut attend une réponse du GTNO pour l’obtention d’un financement.
Par ce projet, Mme Milne espère que les résidents puissent subvenir au quart de leur besoin calorique annuel avec les moissons récoltées dans leur collectivité.
Ce projet représenterait une bonification des activités normales du NFTI. La mission de l’organisme est d’offrir des formations permettant de développer l’agriculture locale dans les collectivités des TNO, dans le but de pallier le cout élevé de l’alimentation et de renforcer la souveraineté alimentaire du territoire.
En aout 2019, le NFTI a reçu un financement de près de 400 000 $ du gouvernement fédéral pour le développement de son programme de formation.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561