Santé mentale : Expliquer les réalités de l’Alzheimer

Le 25 janvier dernier, la Société d’Alzheimer de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest (SAATNO) a invité la communauté de venir voir un film à la bibliothèque de Yellowknife pour marquer le Mois de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer au Canada.
La SAATNO a trois principales fonctions : l’éducation, la sensibilisation et la recherche. Tous les mois, l’association tient deux évènements dans la communauté pour la sensibiliser et appuyer les familles. Ce mois dédié à des évènements communautaires a comme but de sensibiliser le public sur les réalités auxquelles font face les personnes atteintes de l’Alzheimer.

Difficultés aux TNO
Il est très difficile de déterminer combien de personnes exactement sont touchées par l’Alzheimer aux Territoires du Nord-Ouest.
La nature transitoire de la population ténoise ainsi que la composition plutôt jeune de la population ténoise sont deux facteurs qui rendent difficile ce décompte.
Comme c’est souvent le cas pour l’accès aux médecins spécialisés, les services pour les personnes atteintes par la démence aux TNO sont limités. Afin de faire un test d’analyse de cerveau, habituellement par imagerie par résonance magnétique, il serait nécessaire d’aller à Edmonton à l’Hôpital Glenrose.
Par contre, il y a des centres de soins ciblés sur la démence au Avens Manor, à Yellowknife, ainsi qu’à Fort Smith, au Northern Lights Special Care Home. Il faut noter que ces services ne sont pas gratuits, étant offerts par le secteur privé.

Santé mentale
Le 29 janvier dernier était le jour #BellCause, où chaque fois que l’on mentionne ce mot-clic sur les réseaux sociaux, la compagnie de télécommunications donne cinq sous aux organisations à but non lucratif appuyant des causes de santé mentale.
Les stigmatisations concernant la santé mentale visent aussi les personnes atteintes par la démence.

Distinguer la démence de l’Alzheimer
L’Alzheimer est la forme la plus commune de la démence. En fait il y a plusieurs types de démence qui existent. Comme pour beaucoup de maladies, beaucoup de méconnaissances sont prises comme des faits.
Les symptômes sont la perte de fonctions cognitives et d’émotions, le changement de comportement ainsi qu’une mobilité et une coordination réduites. Par contre, un diagnostic de démence ne veut pas dire la mort ou la perte d’autonomie immédiate.
On constate qu’il y a de plus en plus de personnes entre trente et cinquante ans qui sont atteintes par cette maladie. Au Canada, 25 000 personnes par année reçoivent un diagnostic de démence. La seule manière de savoir si l’on est touché est d’aller voir un spécialiste. La démence est une maladie progressiste, plus on attend, plus elle est difficile à traiter.
Pour plus d’informations sur la démence, les services disponibles aux TNO et les activités à la disposition de la communauté, contactez la Société d’Alzheimer de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest (SAATNO) à info@alzheimer.ab.ca ou allez sur leur site Web à www.alzheimer.ca/ab.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561