Encore un effort

Depuis quelques jours, on sent que le vent tourne. Si l’on continue de recenser des nombres de cas de COVID-19 préoccupants dans certaines régions du pays, dans l’ensemble, la situation semble s’améliorer. Plusieurs provinces ainsi que le territoire du Yukon ont annoncé la reprise graduelle des activités et l’on sent qu’un été de renouveau se prépare.

C’est en bonne partie la vaccination qui permet cette réouverture progressive du pays. L’accès au vaccin renforce notre immunité collective. Plus de gens reçoivent le vaccin, moins de gens tombent malades, moins de gens propagent le virus et plus la pandémie est gérable. Car, rappelons-le, c’est bien pour éviter les débordements du système de santé qu’on a mis en place toutes ces mesures d’exception. L’intention n’est pas d’éradiquer le coronavirus, mais bien qu’il ne surcharge pas nos hôpitaux. Lorsque ce seuil est franchi, nos autorités ont un devoir moral et civique de lever les restrictions.

Aux TNO, où le système de santé n’a pratiquement pas de marge de manœuvre, nous avons été priorisés dans les campagnes d’immunisation et avons pu recevoir le vaccin avant nos compatriotes du Sud. Tant et si bien que près des deux tiers de notre population adulte a maintenant reçu les deux doses nécessaires pour une protection optimale. C’est encourageant.

Sauf que, depuis un moment, nos progrès piétinent. Alors qu’en mars et en avril on constatait une croissance soutenue de l’immunisation, au cours du dernier mois, c’est à coups de quelques dizaines de piqures par jour que l’on avance. C’est à croire que tous ceux qui attendaient impatiemment le vaccin se sont précipités et que maintenant nous traversons le plateau des moins convaincus. L’horizon de l’immunité collective apparait moins près qu’il ne paraissait initialement.

Parmi ce tiers « récalcitrant » de la population, on retrouve des personnes qui ne peuvent pas recevoir le vaccin, d’autres qui n’en veulent pas, mais aussi des gens qui ne prennent simplement pas le temps. C’est à ceux-là que nous nous adressons. Allez-y, prenez le temps. Votre geste fait une différence pour nous tous.

On remarque que les Ténois sont moins nombreux que les Ténoises à recevoir le vaccin. Quelque 65 % des hommes du territoire ont reçu au moins une dose, contre 75 % des femmes. Ce n’est pas surprenant. Les garçons sont généralement plus négligents avec les soins de santé. Eh bien, les gars, arrêtez de branler dans le manche et allez vous faire vacciner.

Encore un petit effort, on y est presque.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages