S'abonner à Médias Ténois

En temps de conflit et de tensions, attention à la désinformation

Les sources d'informations sont souvent trop nombreuses pour s'y retrouver facilement. Pour y voir plus clair, privilégier les sources officielles d'information est un minimum (pas toujours suffisant) pour prévenir la diffusion de fausses informations. (Crédit photo : John Iglar - Pixabay)

Les sources d'informations sont souvent trop nombreuses pour s'y retrouver facilement. Pour y voir plus clair, privilégier les sources officielles d'information est un minimum (pas toujours suffisant) pour prévenir la diffusion de fausses informations. (Crédit photo : John Iglar - Pixabay)

Avec le conflit russo-ukrainien qui occupe une partie importante de l’actualité, il devient compliqué de faire le tri entre les informations fiables et les autres. Comme souvent lorsqu’un conflit militaire éclate, l’existence des réseaux sociaux et des chaines d’informations en continu alimente le besoin de chacun et de chacune de se tenir informé des toutes dernières avancées. Des vidéos de chars, de véhicules blindés ou d’avions de chasse finissent ainsi par être les plus relayées sur Twitter, Facebook ou TikTok. Quand ce ne sont pas des images de bombardements, de personnes en danger, voire blessées.

Si cette abondance de nouvelles permet de se tenir au courant, elle peut être, et elle est évidemment, aussi utilisée pour manipuler l’opinion et diffuser de fausses informations.

Pour essayer d’y voir plus clair, Médias ténois vous propose une liste de sources d’informations fiables, pour continuer de s’informer en toute sécurité.


Des ressources pour les plus jeunes, qui s’interrogent sur la situation :

 

  • MAJ Mon Actu - un programme de Radio-Canada pour les jeunes. Présent aussi sur TikTok
  • Le Curieux - journal numérique pour les 8-12 ans qui résume l’actualité de manière concise et précise.


Des articles sur les problèmes de désinformations dans le cadre du conflit Ukraine-Russie :

 


Des comptes Twitter de journalistes qui sont sur le terrain :

 


Des sources gouvernementales et de médias réputées fiables, car relues et sourcées :

 

 

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.