Élections municipales

29 septembre 2021
Le bureau municipal de Fort Smith (Crédit photo : Thomas Chabot)

Le bureau municipal de Fort Smith (Crédit photo : Thomas Chabot)

Le 18 octobre sera une journée d’élection aux Territoires du Nord-Ouest. Après les élections fédérales du 20 septembre, c’est au tour des élections municipales et scolaires dans plusieurs collectivités ténoises.

Thomas Chabot
IJL - Reseau.Presse - L’Aquilon

Les résidents de six collectivités, du Slave Sud jusqu’au Beaufort-Delta, sont invités à passer aux urnes en octobre pour l’élection des maires, des conseillers municipaux et des membres de l’administration scolaire de district.

Les résidents intéressés avaient jusqu’au 20 septembre 15 h pour soumettre leur candidature. Si le nombre minimal de candidatures requis n’avait pas atteint, une prolongation d’une semaine a été accordée pour les nominations, soit jusqu’au 27 septembre.

Il sera possible de voter par anticipation dès le 4 octobre, et ce jusqu’au 12 octobre. Dans le cadre d’une élection prolongée, la date limite est avancée d’une semaine.

 

Hay River

À Hay River, seule la mairesse sortante, Kandis Jameson, se porte candidate. Diplômée localement à l’école secondaire Diamond Jenness, Mme Jameson a travaillé 15 ans dans le domaine des finances.

Elle entretient aussi un lien étroit avec le secteur de l’éducation, alors qu’elle a siégé au Conseil régional du Slave Sud et au Conseil d’éducation local de Hay River. Étant la seule candidate, elle est réélue d’emblée pour un troisième mandat.

« Durant ce terme, le Conseil a développé un plan stratégique ambitieux et, bien que beaucoup ait été accompli, il reste du travail qu’une continuité à la direction peut accomplir. Je suis encouragée par le soutien de ma famille, des membres du Conseil et des résidents à terminer ce travail comme prochaine Mairesse de Hay River », a avancé Kandis Jameson dans un communiqué publié sur Facebook.

Dix candidatures ont été reçues pour les élections du Conseil municipal et cinq pour l’administration scolaire de district.

 

Fort Smith

Du côté de Fort Smith, la mairesse sortante, Lynn Napier, ne se représente pas à la mairie. Elle soumet cependant sa candidature pour un poste de conseillère municipale. C’est donc entre Fred Daniel et Jessica Cox que se joue l’élection municipale de Fort Smith.

Mme Cox est résidente de Fort Smith depuis 2000. Elle est actuellement conseillère municipale et travaille comme coordonnatrice à l’éducation continue au Collège Aurora. Elle a été membre de l’administration scolaire de district pour un mandat et a siégé au Conseil d’administration du Northern Life Museum and Cultural Center pour deux mandats.

Fred Daniels est actuellement conseiller de la Première Nation Smith’s Landing et a reçu la médaille du jubilé d’or de la Reine Elizabeth II, qui est remis à un Canadien ou une Canadienne pour sa contribution exceptionnelle et exemplaire envers sa collectivité ou son pays.

Quatorze candidatures ont été reçues pour les élections du Conseil municipal et quatre pour l’administration scolaire de district.

 

Inuvik

Le maire sortant, Clarence Wood, est élu par acclamation, puisqu’aucun autre candidat ne s’est porté de l’avant. En entrevue avec Cabin Radio, M. Wood explique que « Quand vous êtes élu par acclamation, vous ne savez pas vraiment si vous représentez ce que les gens veulent. Quand les gens votent pour un candidat, ils choisissent celui qui a la plateforme qui les représente le mieux ».

Par le passé, M. Wood a notamment été vice-président de l’Association des collectivités des TNO et conseiller municipal à Inuvik.

Dans un communiqué de presse, le Directeur de scrutin, Chidi Amobi, a annoncé une prolongation des candidatures pour les élections du Conseil municipal et de l’administration scolaire de districts, le nombre reçu n’atteignant pas le minimum requis. La date limite de soumission passe au 27 septembre 15 h.

 

Fort Simpson

À Fort Simpson, Sean Whelly est réélu maire par acclamation, aucun autre candidat n’ayant soumis les documents requis. Élu pour un premier mandat de 2009 à 2015, il a été réélu une deuxième fois en 2018.

Depuis 2001, il est chargé d’affaires pour le Centre de développement des affaires du Deh Cho. De 2016 à 2018, il a été conseiller municipal sous le mandat de Darlene Sibbeston.

Quinze candidatures ont été reçues pour les élections du Conseil municipal. Les six candidats ayant démontré un intérêt pour les sièges à l’administration scolaire de district ont été élus par acclamation.

 

Première Nation K’atlo'deeche

April Martel, Cheffe de la Première Nation K’atlo’deeche, est réélue par acclamation au poste qu’elle occupe depuis 2018. Dix nominations ont été reçues pour siéger au Conseil et en date du 27 septembre, aucune candidature n’a été déposée pour les sièges à l’administration scolaire de district.

 

Norman Wells

À Norman Wells, c’est aussi dans la simplicité que se déroulent les élections municipales. Le maire sortant, Frank Pope, est réélu, étant le seul candidat à s’être présenté. Onze candidatures ont été reçues pour le Conseil municipal et huit ont été reçues pour l’administration scolaire de district.

M. Pope est arrivé d’Écosse, afin de travailler pour la Compagnie de la Baie d’Hudson dans le nord de l’Ontario. Il a par la suite pris le chemin des Territoires du Nord-Ouest, où il a participé à de nombreux projets tels que la construction de la route Dempster et le développement de projets pétroliers dans la mer de Beaufort.

Suite à quoi il a déménagé à Norman Wells où il se spécialise dans la recherche de gaz et de pétrole dans la région du Sahtu pour un conseil régional.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561