Rétrospective 2019 : Éducation

10 janvier 2020

Janvier
La relocalisation des classes de l’école de J.H. Sissons durant sa reconstruction fait l’objet de plusieurs assemblées de parents dans l’ensemble de la Commission scolaire de district no 1 de Yellowknife (Yk1).

Février
La section ténoise de Canadian Parents for French tient son assemblée générale annuelle et se prépare à accueillir, en octobre, un forum local de Français pour l’avenir.
140 adolescents canadiens participent à Ottawa au programme Rencontres du Canada, basé sur la santé et sur l’identité canadienne.

Mars
Onze étudiants de la 9e à la 12e année de l’école Allain St-Cyr (ÉASC) visitent la Grèce.
Spectacle de chansons, ateliers d’écriture, la Commission scolaire catholique de Yellowknife multiplie les activités culturelles pour contrer la diminution du nombre d’élèves en immersion au fur et à mesure que progressent les études, un phénomène national.
Le budget fédéral comporte 1 million $ pour la création d’un groupe de travail sur l’éducation postsecondaire dans l’Arctique et le Nord, 13 millions $ sur cinq ans pour le Centre Dechinta et 125,5 millions $ sur 10 ans pour l’éducation postsecondaire des Inuits.
Dans le cadre d’une série de conférences sur l’éducation postsecondaire organisée par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO), les recteur et vice-recteur de l’Université de Hearst, Luc Bussière et Marc Bédard, et le président du Collège de l’Ile, Donald DesRoches, présentent leurs stratégies partenariales en milieu minoritaire.

Avril
Sous l’égide du Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDÉTNO), cinq professionnels viennent parler de leur métier à l’école Boréale de Hay River.
Le CDÉTNO entreprend une étude de faisabilité sur la création d’une garderie francophone à Hay River.
Fin de la campagne de financement pour équiper les nouveaux espaces communautaires de ÉASC ; 136 520 $ ont été amassés, très près de l’objectif de 150 000 $.
Yk1 reçoit une représentante de l’organisme Ever Active Schools, Megan McCormick, qui donne des formations sur les techniques et jeux pour associer activité physique et apprentissage.
Yk1 et le groupe Taylor Architect proposent de reloger les élèves de J. H. Sissons à l’école William McDonald durant sa reconstruction, ce qui pourrait doubler sa population scolaire.
Première dans l’histoire du Collège Aurora : une mère et sa fille, Jody Prince et Jordan Stephany Lee Erickson, obtiennent simultanément leur baccalauréat en sciences infirmières ; Mme Prince remporte le Prix de leadeurship étudiant et le prix d’excellence académique clinique.

Mai
La Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (CSFTNO) intente une poursuite contre le gouvernement ténois qui refuse l’accès à un élève non-ayant droit, W. B., à ÉASC.
Yellowknife reçoit la Foire d’apprentissage régionale puis la Foire territoriale.

Juillet
Le juge de la Cour suprême des Territoires du Nord-Ouest, Paul Rouleau, statue que la ministre de l’Éducation, Caroline Cochrane, n’a pas utilisé son pouvoir discrétionnaire en refusant l’admission de W.B. et exige qu’elle révise sa décision. Le GTNO interjette appel de la décision du juge Rouleau.

Aout
Adoption de la loi 48 sur l’éducation postsecondaire : le GTNO ouvre la porte à l’accréditation d’établissements d’éducation autochtone, le Collège nordique francophone envisage de faire accréditer des programmes de niveau universitaire en français.

Septembre
La ministre sortante de l’Éducation, Caroline Cochrane, promet, si elle est réélue, de consulter la population franco-ténoise sur l’admission des non-ayants droits dans les écoles francophones et de se plier à la volonté exprimée ; la CSFTNO se dit étonnée de cette volteface.
La Garderie Plein Soleil lance son tout nouveau programme éducatif Imagine, qui permet aux éducatrices de mettre en place des activités (littéracie, éveil à la musique ou aux arts, etc.) et aux parents d’avoir accès à de l’information.

Octobre
Les moniteur.rice.s de langue Claude Coutu, Caroline Prévost-Levac, Vincent Vézina et Augustin Simard participent au programme Odyssée, conçu pour encourager les jeunes à approfondir leur connaissance de la langue française et des cultures qui s’y rattachent.
La nouvelle première ministre Caroline Cochrane réitère son engagement pris en campagne électorale de consulter la communauté francophone quant à l’admission de non-ayant droit ; la CSFTNO manifeste son désir de faire partie du processus d’élaboration de la consultation.

Novembre
La coordonnatrice de programmes de Yk1, Caroline Roux, est élue vice-présidente de l’Association canadienne des professionnels de l’immersion lors du congrès annuel de l’organisation à Québec.

Décembre
ÉASC fête son 30e anniversaire avec les Yellowknives Dene Drummers, Claude Cormier, et Allain St-Cyr lui-même.
Le GTNO attendra la fin des procédures judiciaires des demandes d’admission refusées avant de se lancer dans un exercice de consultations.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages