Du nouveau matériel pour les tout-petits

L’éducatrice de la Garderie Plein Soleil Émeline Tibiri assemble une cuisinière jouet qui encouragera les occasions de jeu symbolique pour son groupe de 3-4 ans. (Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

L’éducatrice de la Garderie Plein Soleil Émeline Tibiri assemble une cuisinière jouet qui encouragera les occasions de jeu symbolique pour son groupe de 3-4 ans. (Crédit photo : Marie-Soleil Desautels)

La COVID aura eu une conséquence inattendue : les fonds qui devaient servir aux déplacements d’experts par la CSFTNO ont été investis dans du matériel pour les garderies.

C’était Noël vendredi dernier à la Garderie Plein Soleil de Yellowknife, qui a reçu pour près de 12 000 $ de matériel tels que des jeux éducatifs, des poupées, des livres et des tapis.

Lors du passage de L’Aquilon, le tout, pêlemêle, encombrait un bureau de l’école Allain St-Cyr. Les éducatrices, guidées par le coordonnateur de l’inclusion scolaire, des programmes et de l’évaluation de la Commission scolaire francophone des TNO, Mathieu Gagnon, ont choisi ce qui convenait à leur groupe d’âge. Avec son aide, elles ont transporté, classé, assemblé et rangé le matériel dans les locaux de la garderie.

« La Commission scolaire a fait ce don pour le développement du langage chez les tout-petits », dit Mathieu Gagnon, agenouillé dans l’un des locaux et triant avec intérêt les livres neufs.

Plus spécifiquement, ce « don » découle d’un programme national, dit Petite enfance en santé, financé par l’Agence de la santé publique du Canada. L’objectif : offrir un accès à des services de santé en français de qualité pour la petite enfance dans les communautés francophones en situation minoritaire. Au niveau territorial, le Réseau TNO santé a ainsi défini, avec un comité de cinq partenaires, les besoins du milieu et publié un plan en septembre dernier.

Le Conseil de développement économique des TNO (CDÉTNO) gère le projet d’une valeur de quelque 120 000 $ pour deux ans (2020-2022). Il se partage l’enveloppe budgétaire avec quatre autres partenaires, dont la Commission scolaire francophone des TNO (CSFTNO), le Collège nordique francophone, la Garderie Plein Soleil et le Réseau TNO Santé. Ces fonds servent, entre autres, à donner des services d’ergothérapie et d’orthophonie, à offrir de la formation continue aux éducatrices en garderie, à créer une trousse d’accueil et de rétention des employés en garderie ou à organiser des conférences Web pour les familles.

« En investissant au niveau des garderies, on développe les compétences des enfants pour les préparer à l’école », explique Mathieu Gagnon, absorbé à trier les livres. « On a acheté tous les livres du top 100 des libraires pour la petite enfance », dit celui qui a coordonné l’achat du matériel.

Lors d’une première phase du projet, en 2019-2020, la CSFTNO avait déboursé pour l'achat de matériel d’évaluation du développement de l’enfant. Elle a fait aussi venir, début 2020, une ergothérapeute et une orthophoniste pour évaluer les habiletés motrices et langagières d’enfants en garderie ou dans ses écoles primaires et obtenir des recommandations. La commission scolaire a également offert une soirée de formation à des parents et des éducatrices.

L’ergothérapeute et l’orthophoniste devaient revenir plus tard en 2020 pour offrir des suivis, selon l’agente de développement économique du CDÉTNO, Mila Benoit. À cause de la COVID, ces déplacements n’ont toutefois pas eu lieu et des suivis ont été offerts en ligne. La CSFTNO, qui dispose de 50 000 $ sur les 120 000 $ pour deux ans, a donc décidé « d’investir le montant dégagé dans du matériel », explique-t-elle. « Ils auraient pu garder l’argent pour leurs services aux moins de six ans, mais ils ont décidé d’en faire bénéficier les garderies. »

La Garderie Plein Soleil, dont les locaux se trouvent au sous-sol de l’école Allain St-Cyr, accueille 34 enfants, sur une capacité de 38. Deux garderies francophones en milieu familial de Yellowknife, qui accueillent chacune six enfants, ont aussi reçu du matériel, gracieuseté de la Commission scolaire, pour une valeur totale de 2000 $.

Mathieu Gagnon interrompt le tri des livres et récupère un document sur une table. Il s’agit d’une vingtaine de pages tirées du programme pour les services de garde éducatifs à l’enfance, élaboré récemment par le ministère de la Famille du Québec. « Il y a peu de ressources en français aux TNO, alors je m’inspire de ce qui se fait au Québec », dit le psychoéducateur.

Dans le document, on lit : « L’importance du développement langagier pour la réussite éducative est bien connue. Il est donc essentiel d’accompagner les jeunes enfants dans le développement des habiletés langagières, qui contribue grandement à leur préparation à l’école. » Et, plus loin, parmi d’autres stratégies : « Organiser un coin de jeu symbolique attrayant et le renouveler régulièrement pour soutenir l’intérêt des enfants à jouer » aide à « soutenir le développement du langage oral des enfants ».

« Une partie du matériel acheté sert au jeu symbolique », dit Mathieu Gagnon, en donnant en exemple une poupée. Lors de ces moments de jeu libre, les enfants jouent à faire semblant, imitent les grands dans des situations du quotidien, imaginent des scénarios et les mettent en scène, ce qui contribue à l’acquisition du langage.

« Tu vois l’état du matériel ? dit-il en pointant autour de lui. Beaucoup de choses sont désuètes. C’est l’un des investissements les plus massifs dans la garderie. On veut que les familles sachent que la CSFTNO travaille pour elles », dit celui qui a contacté L’Aquilon pour assister à la distribution.

L’éducatrice Kandaporn Proulx installe de nouveaux livres dans sa bibliothèque. Sa collègue Awa Flora Zan lit les instructions d’une nouvelle caisse enregistreuse pour son groupe de 2 ans et demi à 3 ans. Dans le local d’à côté, Émeline Tibiri s’attaque à l’assemblage d’une nouvelle cuisinière pour ses 3-4 ans, tandis qu’un ensemble pour BBQ attend son tour. Autant de nouvelles occasions pour planifier des expériences riches sur le plan du langage.

« Les enfants vont être très contents de ces nouveaux jeux », lâche Émeline, alors qu’elle se penche sur le plan de montage de la cuisinière, digne d’un meuble IKEA.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de nouvelles
Journaliste à Yellowknife |
Marie-Soleil Desautels
Journaliste à Hay River | Thomas Chabot
Journaliste IJL | Thomas Ethier
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867-766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4T
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
614 – 115, rue George, Oakville, ON L2J 0A5
T 905-599-2561