S'abonner à Médias Ténois

De l’aide aux musiciens

02 mai 2003
0 Commentaire(s)
Abonnement
Une nouvelle association a vu le jour au nord du 60e parallèle la semaine dernière. Il s’agit de la Recording Arts Association of Northwest territories (RAANT). « Le mandat du RAANT est de faire la promotion des musiciens des TNO et de les aider à trouver des occasions pour la distribution, ainsi que de les assister dans leur recherche de ressources dans la création de leur musique », d’expliquer le président de l’organisme, Guy Langlois.Les musiciens des TNO se dotent d’une organisation pour les appuyer.

Les moyens d’aider les musiciens, selon M. Langlois, passent par le soutien à l’enregistrement de disques et de vidéos, par la promotion de concerts et même par l’élaboration de tournées. Afin que tous les acteurs de la naissante industrie musicale ténoise se dirigent vers la même direction, le RAANT a aussi décider d’inclure les réalisateurs et les techniciens de son au membership de l’organisme.

« Nous visons aussi des gens qui veulent faire carrière en musique. Bien entendu, il ne s’agit donc pas seulement de musiciens », d’expliquer M. Langlois. Ce dernier a vu le besoin pour ce genre de regroupement en regardant notre voisin de l’ouest, le Yukon. « Nous trouverons beaucoup d’aide provenant des autres associations », croit-il.

Déjà, des projets concrets sont sur la table de l’organisme. Un groupe de violonistes de Fort Smith, aidé par Lila Gilday, est à préparer un album. Plusieurs musiciens membres de l’association veulent aussi lancer une compilation. Enfin, en juin prochain, le groupe rap Liquid Eyes réunira plusieurs artistes de ce style musical pour faire « une bataille de rap ». « Nous allons chercher notre financement par ce type de concert-bénéfice », indique Guy Langlois, qui rappelle que le spectacle de Cabin Fever, présenté il y a quelques semaines, était le premier d’une série de concerts bénéfices du genre.

Selon Guy Langlois, beaucoup reste à faire pour l’industrie musicale des Territoires du Nord-Ouest. Outre l’accès aux studios d’enregistrement, restera à convaincre les radios locales de jouer des produits ténois. Enfin, la promotion, dans les provinces du Sud, de la musique produite par les artistes d’ici demeure dans le plan d’action du nouvel organisme.