Dans nos pages en 2018 : Culture

10 janvier 2019
Futsal féminin aux Jeux d'hiver de l'Arctique. Pendant les Jeux, Hay River s'est faite internationale. (Crédit photo: Denis Lord)

Futsal féminin aux Jeux d'hiver de l'Arctique. Pendant les Jeux, Hay River s'est faite internationale. (Crédit photo: Denis Lord)

31 janvier
L’équipe du Projet Mieux-être des Autochtones de l’Arctique, menée à Yellowknife par la docteure Nicole Redvers, remporte la bourse de 1 million de dollars des Prix Inspiration Arctique. Le Projet Mieux-être vise à soutenir par des programmes adaptés à leur culture les Autochtones dans la rue qui sont à risque de suicide et d’emprisonnement. Un projet de Colville Lake dirigé par Dakota Orlias reçoit 100 000 $ pour la production et la distribution d’un livre honorant des héros dénés.

1er février
Carole Musialek expose à la maison Laurent-Leroux ses photos sur la thématique de la pêche, prises aux TNO et en Islande.

14 février
L’auteur de bande dessinée Alex A présente son œuvre dans plusieurs écoles de Yellowknife. Un succès chez les francophones et les anglophones.

6 mars
La tournée Juste pour rire remplit le Twist. Les artistes locaux, Jade Halcyon, Catherine Barlow, Andréanne Simard et Alexandre Assabgui mettent la table pour Neev, Mike Patterson et Jérémie Larouche.

15 mars
Norths : Two Suitcases and a Stroller around the Circumpolar World, d’Alison McCreesh, un carnet de voyage articulé en 180 cartes postales écrites et illustrées parait chez Conodrum Press. Le premier titre de McCreesh, Ramshackle, est traduit en français chez Rue de l’Échiquier à l’automne.


18-24 mars
Les Jeux d’hiver de l’Arctique se tiennent simultanément à Hay River et à Fort Smith. C’est seulement la deuxième fois dans l’histoire des Jeux qu’ils ont deux villes hôtesses. Les TNO se classent au cinquième rang pour le nombre de médailles récoltées. Quatre musiciens franco-ténois de la cinquième et dernière performance de Cabaret Taïga participent à la cérémonie de clôture.

18 Avril
La violoniste Andrea Bettger se produit au Shout et lance son premier album, Snappy Day.

5 mai
Impro théâtrale, musique et peinture : des artistes de Yellowknife présentent au Shout le Cabaret Ratafia, à la suite d’ateliers de formation du Théâtre Biscornu. Certains poursuivront leur formation au Québec à l’automne, accompagnés d’adolescents ténois.

12 mai
André Noureau et Yves Lécuyer jouent traduisent Dans un monde créé par un cabotin au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, avec Ben Nind et Natalie Labossière à la mise en scène. Il s'agit d'une adaptation de In a world created by a drunked god (2006), du dramaturge ojibwé Drew Hayden Taylor.

26 mai
Le gouvernement ténois rend public son Plan d’action sur les langues autochtones des Territoires du Nord-Ouest 2018-2022. Il comprend 17 mesures, les 10 premières concernant la revitalisation des langues autochtones, les autres, l’accès à ces langues dans les services du gouvernement ténois.

31 mai
Le coordonnateur à l’immigration de la Fédération franco-ténoise, Isidore Guy Makaya, publie un second livre dans sa maison d’édition Présence francophone. La fortune du bonjour est l’adaptation d’un conte animalier congolais aux résonances philosophiques.

20 juin
De l’Acadie à l’Arctique, premier album d’Eugène Roach. Sur ses propres compositions, il est entre autres accompagné de la violoniste Andrea Bettger, du batteur David Dowe et de Christine Lesvesque au chant.

24 juin
Audience clairsemée à Yellowknife au spectacle pourtant excellent d’Étienne Fletcher, à l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste.
Il joue le lendemain au Back Eddy de Hay River.

26 juin
Début de l’exposition de gravures de Christopher Robson. Empreintes d’une époque est consacrée au patrimoine bâti des TNO, cabanes, hôtels, bâtiments industriels, etc.

12 juillet
Le groupe de hip-hop expérimental de Yellowknife Ororo Mohawk lance l’album Lilith et clôt le concert Warm the rocks la semaine suivante.

21-22 juillet
Sous l’initiative de l’AFCY, Klo Pelgag performe à Folk On The Rocks dans un costume de velcro, accompagnée de musiciens en combinaison blanche.

3-5 aout
Durant le festival Ramble & Ride, l’AFCY et le collectif Quand l’art passe à l’action (ATSA) orchestrent des dialogues entre inconnus, histoire de crever la bulle d’individualisme.

26 septembre
Douzième édition du Festival international de films de Yellowknife (YKIFF).
La peintre Jennifer Walden présente son premier long-métrage, Elijah and the rock creature, qui relate l’aventure du jeune Elijah, séparé de sa maman lors d’une randonnée dans le parc Wood Buffalo, et sa rencontre avec une créature extraterrestre.
Le cinéma ténois connait un essor depuis quelques années.

21 octobre
L’écrivain et ex-chanteur des Rheostatics Dave Bidini autographie son nouveau titre au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles. Midnight light raconte librement son passage comme chroniqueur au Yellowknifer, avec comme figure de proue le controversé journaliste John McFadden.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages