Les membres du comité sont élus ! C'est parti ! : Comité de la radio

06 octobre 2000
0 Commentaire(s)
CIVR, la nouvelle radio francophone de Yellowknife, prend forme. Les bénévoles de la radio en ont profité, lors de la réunion du 19 septembre dernier, pour élire le comité exécutif qui participera à l'implantation de CIVR dans ses locaux, au sous-sol de la Fédération Franco-TéNOise. La supervision du coordonnateur de la radio, par les quatre membres du comité, n'est qu'une des tâches des nouveaux élus, qui devront émettre leurs recommandations en ce qui concerne le fonctionnement de la radio. Le comité agit en tant que conseiller auprès de l'Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY), à laquelle il doit rendre compte. Dans les semaines à venir, les membres du comité vont établir leurs règlements de régie interne.

L'AFCY est toujours à la recherche d'un coordonnateur, puisque son conseil d'administration est revenu sur sa décision d'embaucher Marc Duchesnes. Le comité exécutif a entamé la troisième étape du processus d'implantation, soit la demande de financement pour l'acquisition d'immobilisations. « L'achat de matériel, et son installation, pourraient nécessiter des dépenses d'un peu plus de 100 000 $ », estime le président de la radio CIVR, Michel Lefèvre.

Ce dernier, avec l'appui de l'Alliance des radios communautaires (ARC), espère obtenir une subvention de 50 000 $ de Patrimoine Canada. La personne responsable de la radio devra également trouver d'autres sources de financement auprès du gouvernement territorial, du secteur privé et de la Fédération Franco-TéNOise. L'antenne parabolique, permettant d'envoyer le signal à Radio Canada à partir des studios CIVR, coûte à elle seule 13 000 $.

« Nous avons hâte de nous installer dans nos nouveaux locaux, mais il faudra tout d'abord insonoriser les murs », affirme Michel Lefèvre. Pour ce qui est de l'achat d'équipement, le président espère recevoir les sommes nécessaires en décembre.

CIVR diffusera des émissions uniquement en français et devrait être en mesure d'offrir un minimum de 15 heures de diffusion locale produites dans les nouveaux studios à Yellow-knife.

Actuellement, les francophones disposent de trois heures de diffusion hebdomadaire en français sur les ondes de la radio autochtone, retransmises dans l'ensemble des Territoires.


Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages