Nouveau francophone à Fort Smith : Christian Brideau, impliqué

20 janvier 2011
0 Commentaire(s)
Christian Brideau, originaire de Tracadie, affirme adorer son nouveau milieu de travail où il se trouve à être très bien entouré. (Photo : Édith V-R)

Christian Brideau, originaire de Tracadie, affirme adorer son nouveau milieu de travail où il se trouve à être très bien entouré. (Photo : Édith V-R)

Pour Christian Brideau, un nouveau francophone à Fort Smith, l’implication est un élément clé dans sa vie. Impliqué au travail, impliqué dans les sports et impliqué dans la francophonie, cet ancien joueur de hockey de la Ligue de hockey junior majeur du Québec aime faire une différence dans son milieu.

 

« On ne faisait que travailler, on ne pensait qu’au travail! », raconte Christian Brideau, un nouveau francophone aux Territoires du Nord-Ouest, au sujet de ses premiers mois à Fort Smith. Maintenant que la poussière retombe, l’enseignant sur le campus Thebacha du collège Aurora peut déjà voir certains acquis de cette première année d’enseignement, en plus de jouir d’une vie sociale bien remplie.

Arrivé à Fort Smith avec sa copine, qui y avait décroché un emploi à l’école primaire Joseph Burr Tyrrell, Christian n’a pas pris beaucoup de temps à lui aussi se trouver un emploi. Titulaire d’un diplôme au baccalauréat en enseignement avec une majeure en chimie et en biologie, il est allé cogner à la porte du collège Aurora. « Je suis allé porter mon curriculum vitæ le mardi, j’ai reçu un appel le jeudi. Le vendredi, on m’engageait. J’ai commencé le lundi d’après », lâche Christian qui n’avait jamais enseigné en anglais et encore moins auprès d’une clientèle majoritairement autochtone. Il est aujourd’hui enseignant.

 « J’avais hâte de créer des liens avec ces gens-là parce que c’est la raison pour laquelle nous sommes venus dans le Nord : avoir des expériences avec les amérindiens », partage-t-il. Aujourd’hui, il comprend de mieux en mieux leur réalité, leur culture, et surtout, il a développé une relation spéciale avec ses étudiants. « J’en ai appris beaucoup! », dit-il, en citant l’exemple d’un de ses étudiants originaire de Sachs Harbour. Avec sa copine, ils ont participé à toutes les activités autochtones possibles, malgré leur horaire très chargé : « Des fois, on s’arrachait un peu les cheveux sur la tête, mais on s’arrangeait toujours! ».

Dynamique et organisé, Christian Brideau est arrivé à Fort Smith au bon moment. Il s’est rendu à plusieurs rencontres en tant que délégué pour l’Association des francophones de Fort Smith. « Je veux que ça bouge et je peux faire bouger des choses! », dit celui qui, pour l’instant, travaille à apprendre les rouages de l’implication communautaire auprès de Marie-Christine Aubrey. « Il y a des beaux défis et des beaux projets! », dit-il, conscient de la situation de l’organisation, mais confiant de la voir se raviver au courant des prochains mois.

Il est désormais aussi assistant entraîneur d’une équipe de hockey, niveau pee-wee, en plus de jouer dans une équipe de la ligue sociale. « C’est pas stressant, on est une bonne équipe et on a tous les mêmes âges! », apprécie ce sportif qui a joué pour les trois divisions de la LHJMQ (les Mooseheads d’Halifax, les Remparts de Québec et les Huskies de Rouyn-Noranda).

Impliqué, dis-je?

 


Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561