Aux jardins de la musique classique_21

21 février 2019

Le compositeur Claude Monteverdi déménage à Mantoue et entre en contact avec les idées des membres de la camerata florentina, qui, à Florence, soulèvent le besoin de représenter les émotions dans la musique à travers la monodie en utilisant le minimum de polyphonie et des instruments. Il applique ce courant de pensée à la composition des madrigaux écrits dans son troisième livre, et postérieurement, à ses opéras, en mettant l’accent sur la composition instrumentale. Autre caractéristique : Monteverdi donne à ses compositions la capacité de représenter des émotions et de les transmettre à l’auditoire. Pour ça, il utilise beaucoup de dissonances et de mouvements angulaires que le public n’est pas habitué à entendre, ce qui est sévèrement critiqué par Giovanni Maria Artusi (et un siècle après, par Jean-Jacques Rousseau), critiques que Monteverdi conteste en faisant valoir que sa musique n’est pas révolutionnaire, mais constitue plutôt la continuation de l’histoire de la musique des cinquante années précédentes.


L’opéra Orphée, une des plus grandes compositions de Monteverdi, est présenté pendant le carnaval de 1607; le librettiste Alessandro Striggio compose la partie lyrique. Deux des rôles majeurs sont chantés par deux castrats célèbres : Giovan Gualberto Magli et Girolamo Bacchini. Les castrats chantent dans la tessiture de soprano et, à l’époque de Monteverdi, sont des hommes ayant subi des opérations chirurgicales dans leur enfance pour flétrir leurs testicules. Cette opération leur permettait de garder leur voix enfantine en empêchant la spermatogenèse. Aujourd’hui, ce ne sont plus des castrats, mais des chanteurs qui chantent dans la tessiture de contraltos qui correspondent à la tessiture de soprano alto féminine.


Une autre grande innovation des opéras composés par Monteverdi est que la polyphonie harmonique est composée par un orchestre de plusieurs instruments, ce qui avant était composé seulement d'un petit nombre d’instruments, dont le rôle était d’accompagner les voix. Pour Orphée, Monteverdi compose les partitions pour 31 instruments : deux clavecins, deux violes de gambe, dix violons moyens (violes da Braccio), deux petits violons, deux grands luths, trois orgues, trois basses de violes, quatre trombones, deux cornets à bouquin, une flute et une trompette. Cela inaugure les compositions musicales instrumentales de l’histoire de la musique.

L’auteur anime Trésor de la musique classique à 21 h, les dimanches et mercredis sur CIVR 103,5 FM et Radiotaiga.com.

 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages