Aux jardins de la musique classique VII

01 novembre 2018


La Bourgogne est la fontaine duquel jaillissent les sources de la théorie musicale qui guide les écrits polyphoniques des compositions musicales de la Renaissance.

Les maitres d’œuvre appartiennent à l’école franco-flamande. Ils sont plusieurs, et leur influence s’étend à travers les duchés de la France, de l’Espagne, du Saint Empire romain germanique, et des autres cités-états de la péninsule Italienne. Parmi ces compositeurs, Josquin des Prés est devenu célèbre par plus de 300 compositions musicales (religieuses et non religieuses) parmi lesquels des messes, des contrepoints et des motets sont écrits pour une interprétation polyphonique.


La polyphonie, que se développe et se complexifie au cœur de l’école franco-flamande pendant la Renaissance, utilise plusieurs portées qui sont superposées les unes aux autres. Sur chacun d’eux sont représentés des neumes représentant les notes qui devaient être chantées par chacune des voix pour lesquelless l’œuvre était composée. La mélodie, ou voix prisipalis, appelé aussi cantus firmus, ou ténor, était écrite sur une des portées. Les autres portées étaient utilisées pour représenter l’harmonie. Le nombre des voix qui participent à l’harmonie dépend de nombre de portées sur lesquels sont écrits.


L’école franco-flamande innove dans la manière d’écrire les portées correspondant à la mélodie et à l’harmonie. Le genre musical vocal privilégié est le motet dans lequel, au début de la Renaissance, la mélodie principale ou cantus firmus est représentée dans la portée inférieure et, qui souvent corresponde au chant grégorien. Sur les portées superposées à celle de la mélodie, se trouvent écrites les notes de l’harmonie en quartes, quintes et octaves. La lettre de ces motets est écrite en latin. Cette structure est modifiée postérieurement, dans la période dans laquelle rayonne Josquin de Près : le cantus firmus continue à être écrit en latin, mais les lettres des voix de l’harmonie sont écrites en langue vernaculaire et souvent en reprenant des chansons que les trouvères et troubadours chantent dans leurs traditions. Une autre des innovations et dans laque rayonne l’influence de cette école est que des parties du cantus firmus pouvaient être écrites dans des portées destinées à l’harmonie, en alternant des segments de son écriture sur des portées sur lesquelles les voix de l’harmonie sont écrites, ce qui implique des architectures d’écriture complexe qui donnent une multi-dimensionnalité sonore a la polyphonie.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages