Aux jardins de la musique classique 28

La construction de la colonnade du palais du Louvre à Paris est un chef-d’œuvre architectural planifié et dirigé par les architectes Claude Perrault, Charles Le Brun et Louis Le Vau, membres de l’Académie royale d’architecture.

Bâtir ce secteur du palais du Louvre nécessite de démolir le théâtre du Petit-Bourbon, lieu dans lequel sont présentées les œuvres importantes de l’histoire du ballet : Circe ou Ballet comique de la reine, présenté par Balthazar de Beaujoyeulx et Catherine de Médicis, et le Ballet de la nuit, dans lequel le roi Louis XIV est associé à Apollon, dieu de la mythologie grecque de la générosité, de la justice et des arts. Le théâtre du Petit-Bourbon est un des plus importants lieux du baroque. Un des maitres d’œuvre du théâtre était l’ingénieur Giacomo Torelli, qui avait construit une scène tournante, ce qui permettait de changer rapidement les décors. Sa démolition était nécessaire pour donner plus d’espace à la Cour royale et aux ambassades qui arrivaient de toute l’Europe.


Le roi Louis XIV, qui habitait au palais du Louvre, séjournait de temps à autre en compagnie de son conseil et de sa cour dans la région de Versailles, où ses prédécesseurs avaient construit un petit château. En 1664, il décide d’édifier un château avec des jardins splendides, destiné à être le monument architectural majeur en Europe qui fera rayonner le grand siècle de la culture française dans l’histoire.


L’architecte principal qui travaille à la construction du château est Louis Le Vau. La construction des jardins est confiée à André Le Nôtre et la décoration intérieure au peintre Charles Le Brun. Tous les trois coordonnent leurs travaux en suivant une symbolique fondée dans la cosmologie gréco-romaine. Les chambres des grands appartements du château (plus de 2000) ont la galerie des Glaces comme salle principale, qui mesure 70 m de longueur, 10,5 m de largeur et 12,3 m de hauteur et qui est ornée de grands miroirs et de tableaux illuminés par 3000 chandelles. Parmi les salles communes, cinq sont dédiées aux divinités grecques Zeus, Neptune, Apollon, Vénus et Mars. Les perspectives ouvertes par les jardins sont construites en coordination avec les gestes et grandeurs de plus de 2000 statues sculptées en marbre, en bronze et en plomb. Dans les jardins et un peu éloigné du château se trouve le Grand Trianon, bâtiment qui sert de résidence à Louis XIV lorsqu’il décide de déménager à Versailles en compagnie de son conseil et de ses deux orchestres dirigés par Jean-Baptiste Lully.

L’auteur anime Trésor de la musique classique à 21 h, les dimanches et mercredis sur CIVR 103,5 FM et Radiotaiga.com.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages