Au rayonnement de la musique classique_6

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

L’auteur anime habituellement Trésor de la musique classique à 21 h, la diffusion de ce programme est actuellement en pause sur Radiotaiga.com.

Joseph Haydn nait en 1732 dans le village Rohrau sur le territoire du Saint-Empire romain germanique, situé entre Vienne et Bratislava, près du fleuve Danube, gouverné par la maison de Hasbourg. Il nait dans une famille qui aime la musique folklorique. Son père, Mathias, charron, ne savait pas écrire ni lire la musique, mais il était un excellent harpiste jouant dans les soirées après son travail, et il animait les fêtes du village. Lorsqu’il a six ans, Joseph Haydn démange chez Johann Mathias Franck, qui est professeur et directeur de la chorale à l’école de Hainburg. Il reste avec lui pendant trois années en participant à sa chorale et apprenant à jouer le violon. En 1740, arrive au village Georg Reuter, compositeur reconnu a Vienne qui est maitre de chapelle de la cathédrale Saint-Étienne, et qui est venu à Hainburg pour l’entendre chanter et l’emmener à Vienne pour qu’il fasse partie du chœur de la cathédrale.

La cathédrale Saint-Étienne de Vienne, construite entre 1135 et 1365, est l’une des plus grandes et des plus importantes d’Europe. Ses colonnes massives d’environ 120 mètres de hauteur supportent ses voûtes où résonnent les chants polyphoniques et leurs accompagnements instrumentaux qui, de 1738 à 1751, sont dirigés par Georg Reuter. Le groupe est composé par un chœur de cinq enfants qui chantent en tessiture de soprano, de douze adultes distribués en voix basses, ténors et contre-ténors, accompagnés de douze instrumentistes qui jouent les cordes en étant appuyés par la ligne basse ou basse continue de l’orgue. Tous les musiciens habitent à côté de la cathédrale et forment une école de musique. C’est là que le frère de Joseph Haydn, Michael, arrive et qu’il étudie le chant, le violon et le clavicorde jusqu’à l’âge de dix-huit ans. Il deviendra aussi un des meilleurs compositeurs de la période classique.
À partir de ce moment, Haydn commence une nouvelle période de sa vie : il développe ses habiletés de musicien indépendant et en donne des leçons privées de clavecin. Il joue des sérénades et accompagne les enterrements et autres cérémonies pour lesquelles il est demandé. Cette activité se poursuit jusqu’à ce qu’il rencontre le poète et librettiste Pietro Metastasio, qui devient son voisin et avec qui il partage son enthousiasme pour la création musicale et littéraire. C’est cette amitié qui lui permettra de rencontrer le compositeur Nicola Porpora.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561