Au camp, les jeunes

Les vacances ont toujours été synonyme de camps d’été, même en 2012. Jenna Nystrom et la coordonnatrice du camp de jour francophone de Hay River de cette époque, Catherine Salvas, sont tous sourires dans un module de jeu. (Crédit photo : É.V-R.)

Les vacances ont toujours été synonyme de camps d’été, même en 2012. Jenna Nystrom et la coordonnatrice du camp de jour francophone de Hay River de cette époque, Catherine Salvas, sont tous sourires dans un module de jeu. (Crédit photo : É.V-R.)

Les Territoires du Nord-Ouest ont une offre de camps d’été relativement diversifiée.

Malgré une démographie relativement réduite, on retrouve aux Territoires du Nord-Ouest une offre de camps d’été touchant un éventail d’activités relativement diversifiées. En voici un aperçu non exhaustif… mais presque.

Xavier Archambault orchestre le camp d’été de la Garderie Plein Soleil, du 7 juillet au 20 aout, auquel les 4 à 11 ans peuvent s’inscrire sur une base quotidienne ou hebdomadaire. Le grand thème de cette édition sera les sciences naturelles, avec l’objectif de faire passer aux enfants le plus de temps possible dehors.

« Il y aura chaque semaine un sous-thème, explique M. Archambault. Nous allons commencer de manière très générale, avec les outils et la préparation. Nous aborderons ensuite les oiseaux, la botanique, les insectes (y compris les papillons), le milieu aquatique et les mammifères terrestres. »

La base des camps sera l’école Allain St-Cyr. On s’inscrit en communiquant avec la direction de la garderie, au 867-445-8187.

 

Canot franco et leadeurship

Jeunesse TNO propose une expédition de canot du 23 au 25 juillet à Hidden Lake, encadrée par les coordonnatrices de l’organisme, Simone Hipfner et Dara Maduke. Huit places sont disponibles pour 12 à 18 ans, qui participeront à différents ateliers sur le leadeurship. Les participants seront invités à déterminer à l’avance une partie des activités. Le voyage, guidé par les pros de Jackpine Paddle, donnera aussi droit à une certification en initiation au canot décernée par l’entreprise. Pour plus de détails, voir le site de Jeunesse TNO ou appeler Simone au 867-446-4552. Date limite d’inscription : 4 juillet.

 

Du canot encore

Un voyage de canot-camping peut être une bonne façon de développer débrouillardise et aptitudes à la survie. Les petites expéditions de Jack Pine Paddle sont aussi l’occasion d’apprendre la navigation, les coups d’aviron et les techniques de sauvetage, sans oublier la pêche et le plaisir. Selon l’entreprise, plusieurs de ses chefs de camp sont des instructeurs de canot aguerris et tous sont des adultes attentionnés.

L’expédition pour les élèves de la 3e à la 8e année a lieu du 19 au 23 juillet dans le secteur du lac Tibbitt ; celle pour les 8e à 12e année se tient du 12 au 18 juillet ; le trajet sera déterminé avec les clients.

 

Pour les LGBTQ2S+

La Rainbow Coalition de Yellowknife propose des camps d’une semaine pour les 4 à 7 ans dans un environnement inclusif. Au menu, différents arts dont la musique, du jardinage, du temps de plage, des jeux et autres.

Le camp a lieu au Rainbow Youth Centre, 5112, 52e Rue. Ça commence le lundi 2 aout, avec des intervalles d’une semaine.

La coalition, de concert avec le NWT Creative Collective, propose également un camp de sept jours consacré au renforcement de soi, aux arts et à la rencontre pour les LGBTQ2S+ des TNO âgés de 12 à 17 ans. Ce rendez-vous est du 23 au 29 aout, sur le site du Camp Connections, à 57 kilomètres de Yellowknife, sur la route Ingraham. Plus d’informations au 867-444-7295.

Vos enfants aiment le foot ? L’association Northwest Territories Soccer a des camps hebdomadaires en juillet et en aout à Yellowknife ; à Hay River, six camps hebdomadaires – moitié U9, moitié U12 – sont aussi proposés, cette fois, à l’école secondaire Diamond Jenness, entre le 3 et le 20 aout.

 

Les camps de Yellowknife

En date du 21 juin, la plupart des activités de la ville de Yellowknife, comme le judo, le tennis (quelques places seulement du 3 au 6 aout) et le camp avec Ecology North, affichent complet et ont même une liste d’attente. La taille des camps pourrait toutefois augmenter si la direction de la Santé publique le permet et les personnes sur ces listes seront alors averties.

Les camps Play and Learn sont consacrés à des jeux, des ateliers et des activités extérieures dans les infrastructures municipales. Des places sont encore disponibles dans la catégorie Ptarmigan (5 à 6 ans) du 28 juin au 2 juillet ; pour Ravens and Eagles (7 à 12 ans), des places sont libres du 3 au 6 aout, du 9 au 13 aout et du 23 au 27 aout.

La ville de Yellowknife et le Conseil pour l’alphabétisation des TNO ont créé conjointement un camp hebdomadaire combinant apprentissage et activités physiques. Ça a lieu du 28 juin au 2 juillet et c’est pour les 7 à 12 ans.

Camp Connections est destiné aux 7 à 18 ans qui sont ou ont été impliqués avec les services sociaux et veulent se reconnecter entre eux. On y pratique des activités physiques, artistiques et de survie, sans oublier de prendre le temps d’avoir du plaisir. Organisé par la Coalition des familles d’accueil des TNO, Camp Connections offre cinq sessions réparties entre le 28 juin et 17 aout.

Franco-fun, le retour !

C’est en français que ça se passe à Hay River avec l’Association franco-culturelle ténoise du Sud et de l’Ouest, du 28 juin au 13 aout. Au menu de Franco-fun : baignades, arts, ciné et sport. La base des activités, destinées aux 5 à 12 ans, est l’école Boréale. Chanelle Payeur agira en tant que coordonnatrice tandis que Charlotte Buth et Josée Touesnard seront les animatrices. Tarif quotidien, mensuel ou estival.

Superhéros, espace, dinosaures et tutti quanti, le Summer Heat Camp de Hay River a choisi cette année des thématiques hebdomadaires pour ses activités basées au Centre communautaire

à Hay River, mais qui se dérouleront aussi dans les parcs de la municipalité. La priorité est donnée à ceux et celles qui s’inscrivent tout l’été, mais des places quotidiennes ou hebdomadaires sont également disponibles. Pour les 5 à 13 ans, du 12 juillet au 27 aout.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.