CMA 2019 : Après la pluie, l’Acadie

Avec des centaines d'autres personnes, Della Leblanc et Éliza Cormier ont lancé les festivités du 6eCongrès mondial acadien 2019 à Abram village à l'Île-du-Prince-Édouard. (Crédit photo: Maxence Jaillet)

Avec des centaines d'autres personnes, Della Leblanc et Éliza Cormier ont lancé les festivités du 6eCongrès mondial acadien 2019 à Abram village à l'Île-du-Prince-Édouard. (Crédit photo: Maxence Jaillet)

Le lancement du 6e congrès mondial acadien (CMA) à Abram village le 10 aout dernier a été à l’image de la ténacité acadienne.

Les éclairs, le tonnerre, la pluie n’ont pas fait reculer la joie de se retrouver et le spectacle d’ouverture s’est révélé un véritable succès.


Le spectacle a permis d’entendre de nouvelles formations, mais aussi de danser sur des ensembles bien connus. Entre autres les Hay Babies, Suroît et Arthur Comeau faisaient partie de la fête. Le clou de la soirée a été la prestation du groupe Barachois, reformé pour l’occasion.


Pour beaucoup d’Acadiens, le CMA c’est l’occasion de se retrouver et de célébrer. Pour Della Leblanc et Eliza Cormier, l’évènement qui se répète à chaque cinq ans est l’occasion de célébrer une tradition que leur mère avait commencée avec elles en 2009. Elles portent des tabliers blancs qu’elles font signer aux participants des CMA. « Entre deux congrès, on les range et on ne les lave jamais pour ne pas perdre toutes ces signatures qui viennent de partout dans le monde », témoigne Eliza Leblanc.


Donald Joseph Arcenault vient de Lafayette en Louisiane. Chaque CMA, il apporte son grand drapeau qui attire les gens de la Louisiane. « Je viens ici pour entretenir les liens familiaux. Nous les Acadiens nous sommes un peuple, une famille. Une famille a besoin de se voir. Ça sert à ça les CMA. »


Le congrès est aussi l’occasion de faire des rencontres qui durent. C’est le cas de Mme Broussard-Fontenau des États unis qui a rencontré M. Thibodeau du Nouveau-Brunswick en 2009. Depuis ils sont en couple et vont à tous les CMA ensemble.


C’est un peu la même histoire pour les trois amies, Gabrielle Samson, Josée Arsenault et Gabrielle Doré qui s’étaient rencontrées dans un évènement jeunesse en marge du CMA 2009 et qui depuis se retrouvent tous les cinq ans pour fêter.


À la fin de la soirée, ce sont des septuagénaires qui résument le mieux l’esprit de ce rassemblement. Le couple dit à qui veut bien l’entendre : « Y a des Acadiens qui s’en vont, d’autres s’en vont se coucher », alors que le spectacle fini, la fête va durer jusqu’aux petites heures pour certains. Le CMA se termine le 24 aout dans les deux provinces qui l’organisent, soit l’Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561