René Fumoleau (1926-2019) : Adieu à un humble géant

12 septembre 2019
Danse, chant, recueillement et nourriture... les amis de René Fumoleau célèbrent sa lumière.  (Crédit photo : Nicolas Servel)

Danse, chant, recueillement et nourriture... les amis de René Fumoleau célèbrent sa lumière. (Crédit photo : Nicolas Servel)

Les nombreux amis de René Fumoleau ont rendu un hommage à l’image de l’homme d’exception qu’il était : humble, sensible, généreux et rebelle.

« C’était l’homme le plus saint que j’ai côtoyé de mon vivant », constate le vétéran de la politique autochtone, George Erasmus, venu rendre hommage au prêtre qui, dit-il, a galvanisé son engagement politique.
Tour à tour, au site de rencontre ancestral de Wiilideh près de la rivière Yellowknife le 30 aout, les gens qui ont été touchés par celui qui a consacré sa vie au peuple déné, décédé à l’âge de 93 ans le mois dernier, sont venus exprimer leur gratitude d’avoir côtoyé cet homme d’exception.
Tous ont souligné l’œuvre riche de René Fumoleau, mais surtout sa grande générosité et la grâce de son humilité.

Théologie de la libération
Se confiant à Radio-Canada à la suite du décès de son ami, France Benoît soulignait la parenté entre René Fumoleau et l’archevêque Oscar Romero du El Salvador, qu’on associe au courant catholique de la Théologie de la libération. Durant le service commémoratif où se mêlaient prières, chansons, recueillements et témoignages séculiers, cet aspect a été exprimé de maintes façons.
Si le père célébrant catholique a mis l’accent sur l’aspect pieux de l’homme de culte, beaucoup d’autres ont souligné que René Fumoleau faisait dans la prêtrise office de mouton noir et que celui qui a quitté l’ordre des oblats sans pour autant abandonner la prêtrise était plus dédié à l’émancipation des Dénés que révérend envers l’institution de l’Église.
« Le grand leg de René Fumoleau, tranchera l’un d’eux, aura été d’avoir établi les bases pour une décolonisation de l’Église catholique. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561