Gestion de la faune : Abattre les loups pour protéger les caribous dans la toundra

Territoire concerné où se retrouvent les hardes de caribou Bluenose-est et Bathurst. (Courtoisie GTNO)

Territoire concerné où se retrouvent les hardes de caribou Bluenose-est et Bathurst. (Courtoisie GTNO)

Le comité de cogestion qui compte plusieurs acteurs dont le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, le gouvernement du Nunavut et le gouvernement Tli?cho devra maintenant répondre aux critiques de l’Office des ressources renouvelables du Wek’èezhi (WRRB) et soumettre à nouveau une proposition d’ici le 21 aout 2020.
Depuis le 15 mars dernier, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a reçu l’approbation du WRRB pour mettre en place un projet pilote du Programme ame´liore´ d’encouragement a` l’abattage du loup dans le Slave Nord. L’abattage des loups par avion sera désormais permis afin de protéger les hardes Bluenose-est et Bathurst. La proposition soumise le 31 janvier dernier a franchi une étape bureaucratique dans son chemin vers la protection des hardes de caribous Bluenose-est et Bathurst.

Le WRRB insatisfait
Dans une lettre destinée aux leadeurs du projet, Joseph Judas, président du WRRB, explique que le programme tel qu’il est, aurait besoin de changements avant que le Conseil ne puisse l’approuver. Par exemple, le programme initial déposé en janvier était étalé sur 5 ans (2020-2025), ce qui n’est plus le cas. En fait, le programme sera divisé en deux parties : la première se fera cette année sous forme de projet pilote, et la deuxième aura lieu une fois que les modifications seront apportées et que le programme sera approuvé.
M. Judas a aussi déploré les retards de dépôt du projet disant que « la proposition ne contribuerait aucunement à protéger les hardes Bluenose-est et Bathurst en 2020 ». Le WRRB a soumis sa propre proposition ayant pour but de mieux gérer les prédateurs sur la toundra en février 2019. Toutefois, la réponse du GTNO et du gouvernement Tli?cho promettant une action le mois suivant a en fait pris presque neuf mois.
Le WRRB demande que des changements soient apportés, et qu’il y ait une section ayant comme titre « Leçons apprises » puis que le tout soit soumis de nouveau d’ici le 21 aout. L’automne 2020 verra le WRRB étudier la nouvelle proposition et inviter le public à des consultations. Selon les prévisions de M. Judas, on espère finaliser le programme d’ici la fin de l’année.

Abattage par avion
En attendant que le programme de cinq ans soit adopté par le WRRB et le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles, l’abattage par avion sera permis afin de tuer des loups sur le territoire. L’abattage par avion est identifié comme la manière la plus rentable et efficace pour protéger les hardes de caribous en voie d’extinction.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561