S'abonner à Médias Ténois

Gaspard Kabanga devient vice-président : AFCY

30 juillet 2004
0 Commentaire(s)
Abonnement
Difficile d’obtenir de l’information sur la rencontre du conseil d’administration de l’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY) qui avait lieu le 22 juillet dernier. Les membres du conseil d’administration se sont opposés à la divulgation du procès-verbal avant que celui-ci ne soit approuvé, ce qui devrait avoir lieu lors de la prochaine rencontre, le 1er septembre prochain.
Il a cependant été confirmé que Gaspard Kabanga a accepté le poste de vice-président de l’organisme culturel francophone. Ce dernier sera aussi représentant de Yellowknife au conseil d’administration de la Fédération Franco-TéNOise. M. Kabanga dit avoir pris la décision de s’engager à l’AFCY dans le but de faciliter l’établissement de ponts entre les divers organismes francophones des TNO.
Seulement quelques points à l’ordre du jour de la dernière réunion ont été abordés par les administrateurs, faute de temps, selon la directrice de l’organisme, Sylvie Pellerin. Tout d’abord, les nouveaux membres du conseil ont discuté de l’Entente Canada-communautés, dont les négociations devraient débuter bientôt. Mme Pellerin fait savoir que des représentants du ministère du Patrimoine canadien ont été approchés afin qu’ils rencontrent l’AFCY pour expliquer ce dossier plus en profondeur.
Du côté du plan de travail de l’organisme, dont les discussions n’avaient pas été concluantes au cours de l’assemblée générale annuelle de juin dernier, Mme Pellerin affirme que les administrateurs avaient besoin de plus d’information sur le sujet. La prochaine réunion, prévue pour le 1er septembre, portera largement sur ce dossier, semble-t-il. « Tout le monde est d’avis que la culture doit demeurer la première priorité de l’AFCY. Nous voulons simplement trouver des activités qui permettront d’avoir du plaisir », fait-elle savoir.
Pour ce qui est du dossier de CIVR Radio Taïga, le sujet n’a été qu’effleuré. « Nous avons besoin davantage de publicités et nous demandons au nouveau comité exécutif de nous donner un coup de main là-dessus. Des approches sont faites auprès du gouvernement territorial pour qu’il utilise aussi Radio Taïga pour diffuser ses publicités », laisse entendre Mme Pellerin. Celle-ci ne cache d’ailleurs pas sa satisfaction de voir que le ministère des Ressources, de la Faune et du Développement économique a décidé d’investir dans Radio Taïga pour sa campagne de prévention des incendies de forêt.
Quant à la requête faite par des membres de l’AFCY au cours de l’assemblée générale annuelle afin de savoir quelle est la véritable proportion du déficit de l’organisme directement attribuable à la radio, la réponse devrait être connue en septembre.
Un point concernant l’employée de l’AFCY et l’engagement des bénévoles devait aussi être discuté en huis clos au cours de cette réunion. Le sujet a été reporté à une réunion ultérieure, faute de temps.