S'abonner à Médias Ténois

À la recherche de nouveaux talents

Les textes reçus feront l’objet d’une présélection et ceux retenus seront soumis à un comité de lecture. (Crédit photo : Judit Peter – Pexels)

Les textes reçus feront l’objet d’une présélection et ceux retenus seront soumis à un comité de lecture. (Crédit photo : Judit Peter – Pexels)

La maison d’édition La Nouvelle Plume cherche de nouveaux talents littéraires et lance un appel aux auteur.e.s francophones de l’Ouest et du Nord.

Les auteur.e.s sont invités à soumettre leurs productions écrites pour la saison 2023-2024. Débutants ou déjà publiés, les candidates et candidats de tous les niveaux sont acceptés.

« Qu’il s’agisse d’un roman, des nouvelles, de poèmes, d’un album jeunesse ou de théâtre, nous serions ravis de vous lire », peut-on lire dans un communiqué.

Les textes reçus feront l’objet d’une présélection et ceux retenus seront soumis à un comité de lecture. Les textes seront à nouveau examinés et une décision sera rendue dans un délai de trois à six mois suivant la date de clôture de l’appel.

« Si votre texte est retenu, nous vous offrirons un contrat d’édition conforme aux normes de l’industrie », peut-on lire. La maison d’édition La Nouvelle Plume s’engage à assurer tous les frais d’édition et de production et promet « un accompagnement éditorial professionnel » pour guider les auteur.e.s dans le perfectionnement de leur plume.

La seule maison d’édition fransaskoise annonce aussi qu’il existe d’autres possibilités pour celles et ceux et qui souhaitent être publiés, mais qui ont des textes trop courts pour constituer un livre à lui seul. La collection Voix nouvelles regroupe des textes courts d’auteurs émergents qui présentent des affinités de genre ou de style.

Pour soumettre un texte – au plus tard le 15 octobre 2022 – ou pour toute question, il suffit d’envoyer un courriel à administration@nouvelleplume.ca

La maison d’édition La Nouvelle Plume s’engage à assurer tous les frais d’édition et de production et promet « un accompagnement éditorial professionnel ». (Crédit photo : Magda Ehlers – Pexels)


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.