S'abonner à Médias Ténois

À l’aventure !

De gauche à droite les élèves diplômés : Emilie Gaudreault, Étienne Marcoux, Sacha Ostiguy Corminboeuf, Pearly Kalonji-Albano, Shelby Martin, Stephen Akpoe-Kouakou, Lucas Wood et Megan Girard. (Crédit photo : Lambert Baraut-Guinet)

De gauche à droite les élèves diplômés : Emilie Gaudreault, Étienne Marcoux, Sacha Ostiguy Corminboeuf, Pearly Kalonji-Albano, Shelby Martin, Stephen Akpoe-Kouakou, Lucas Wood et Megan Girard. (Crédit photo : Lambert Baraut-Guinet)

Huit, c’est le nombre historique des diplômé.e.s de la promotion 2021-2022 de l’école Allain St-Cyr. Samedi 11 juin, dans l’enceinte de l’école, s’est tenue la cérémonie de remise de diplôme qui marquait pour ces jeunes la fin de leurs études secondaires.

C’est au son des rires de leurs parents, de leurs amis, de leurs professeurs et de nombreux représentants de la communauté qu’Émilie, Etienne, Sacha, Pearly, Shelby, Stephen, Lucas, et Megan ont célébré la fin de leurs études secondaires et leur passage dans le monde des adultes.

Pour l’occasion, leurs enseignants et leurs proches ont pris le temps d’évoquer leurs histoires passées, leurs frasques – scolaires ou sportives – mais aussi leur avenir, que toutes et tous imaginent brillant.

Quelques examens restent à valider, suivis pour la plupart de quelques semaines de travail dans différentes entreprises de la ville. Ensuite, c’est l’aventure.

Leurs « parcours vont être différents [les uns des autres] à partir de maintenant », a évoqué en ouverture de la cérémonie le président de la Commission scolaire francophone, Jean de Dieu Tuyishime.

Que ce soit pour étudier l’ingénierie, les soins infirmiers ou pour prendre le temps de se trouver, une certitude reste, leurs chemins vont se séparer. Certains resteront dans le Nord, d’autres partiront étudier ou travailler dans le Sud. Sylvie Larose, directrice de l’école Allain St-Cyr, a souligné leur potentiel : « Tout s’ouvre à vous, vous avez la possibilité de faire ce que vous voulez. »

La soirée a commencé par une cérémonie de tambours dénés, par respect et en reconnaissance des terres sur lesquelles est bâtie l’école Allain St-Cyr. (Crédit photo : Lambert Baraut-Guinet)

 

 

Une promotion historique

Depuis sa création, « 55 élèves sont sortis diplômés de l’école Allain St-Cyr », a expliqué Marie-Line Lamarche, professeure de mathématiques, en introduction de son discours.

La promotion 2021-2022 est donc historique, par sa densité – le nombre de diplômés étant habituellement situé autour de quatre ou cinq – mais aussi par le contexte général. Car depuis deux ans, les contraintes de la pandémie de la COVID-19 ont complexifié les études, entre port du masque et classes « bulles ».

 

Les huit étudiants étaient attendus pour la remise des diplômes, qui clôture leur 12e année d’étude.
(Crédit photo : Lambert Baraut-Guinet)

Des récompenses méritées

Yvonne Careen, directrice générale de la Commission scolaire, a remis à Émilie Gaudreault la bourse de la persévérance académique, pour « sa grande capacité d’adaptation, et les défis imposants qu’elle a surmontés année après année » pendant son parcours scolaire.

Sylvie Larose, directrice de l’école, a, quant à elle, remis la médaille de bronze du gouverneur général à Pearly XXX. Cette médaille récompense l’étudiante ou étudiant ayant réussi le plus brillamment ses examens de 11e et de 12e année.

Le comité des parents de l’école a également remis, par la main de sa présidente, Marilyn Bois, un prix de 200 $ à chacune et chacun des élèves. Un présent qui a certainement embelli cette journée déjà bien spéciale.

Avant leurs derniers examens la semaine qui vient, les huit élèves s’envoleront pour le complexe de villégiature Blachford Lake Lodge, accompagnés de quelques enseignants, pour y passer deux journées de loisirs et de détente.

 

À gauche : Pearly Kalonji-Albano a reçu la médaille du gouverneur général pour ses résultats académiques exceptionnels.

À droite : Emilie Gaudreault a, elle, reçu la bourse de la persévérance académique, en récompense de son parcours, de sa ténacité et « la grande capacité d’adaptation » dont elle a fait preuve tout du long.

(Crédit photos : Lambert Baraut-Guinet)
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.