L’art de partir, sans partir : À bientôt!

30 août 2013
0 Commentaire(s)

Merci à tous pour cet été incroyable! Comme au mois d’août l’an dernier, je quittais de nouveau Hay River pour Montréal, la semaine dernière. Ce fut mon quatrième été dans le Nord, et non le moindre! Les blues se sont immiscés quand j’ai vu les premières rangées de maisons et les milliers de piscines, du haut des airs, en arrivant aux abords de Montréal. L’état permanent du « pas-si-excitée-d’être-de-retour » s’est emparé de moi, à nouveau, lorsqu’il y avait une énième sortie de bloquée pour retourner à la maison. Et pis, finalement, le baume a été de revoir tous mes amis, mon chez-moi, de sentir le retour sur les bancs d’école s’installer dans la grande ville. Ensuite, tous les textos de mes amis nordiques pour me souhaiter bon retour et à la revoyure.
Chaque année, je trouve très difficile de ne pas avoir l’occasion de suivre une formation universitaire aux Territoires du Nord-Ouest. Si l’université est une option, elle m’enlève tout de même l’expérience de côtoyer des gens qualifiés et de bénéficier du savoir que seule une salle de classe peut prodiguer.
Chaque année, j’ai un peu de difficulté à mettre une croix sur l’incroyable qualité de vie offerte aux TNO pour rejoindre les bancs d’école et la turbulente vie montréalaise.
Chaque année, je quitte le cœur gros, pour revenir le cœur léger.
S’il y en a pour qui les Territoires du Nord-Ouest sont un trip, ce ne l’est plus pour moi. Du moins, cela ne me semble plus être la même chose. Je reviens à Hay River comme on retourne dans sa chambre d’enfant (j’imagine, ça ne m’est jamais arrivé). Dès les premières bouffées d’air, je sais que je suis de retour. Beau temps, mauvais temps, soleil, pluie, neige, lumière, noirceur, je ne me lasse pas du rythme de vie particulier que je me suis créé aux TNO.
C’est donc avec un peu de recul que je reviens à Montréal, où l’humidité a au moins le mérite de donner de l’épaisseur à mes cheveux. Mais je serai de retour bientôt et je vous invite, vraiment, à venir me visiter!
Je vous remercie tous et toutes de votre contribution exceptionnelle à ce merveilleux été dans le Nord! En attendant, je vais aller me consoler sur une terrasse ensoleillée, avant un bon show… comme quoi le retour n’est pas si pire non plus!


Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages