Forum jeunesse pancadien : « Pour et par les jeunes »

10 novembre 2010
0 Commentaire(s)
Le président de la FJCF, Jean-Michel Beaudry, assis en table ronde afin de discuter avec les autres participants des actions à prioriser pour la jeunesse. (Photo : Rachelle Francoeur)

Le président de la FJCF, Jean-Michel Beaudry, assis en table ronde afin de discuter avec les autres participants des actions à prioriser pour la jeunesse. (Photo : Rachelle Francoeur)

Du 4 au 6 novembre derniers, Rachelle Francoeur, coordonnatrice de Jeunesse TNO, et Annabelle Brault, jeune femme francophone de Hay River, ont représenté les Territoires du Nord-Ouest au Forum jeunesse pancanadien, à Vancouver.


« C’est l’occasion pour les jeunes au Canada de jaser ensemble des enjeux et des défis que font face la jeunesse, en milieu francophone minoritaire, entre autres, bien sûr », souligne Rachelle Francoeur. Elle rappelle le mandat de la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), une organisation qui se voue à promouvoir l’identité culturelle des jeunes francophones au Canada, depuis 35 ans déjà. « Il ne faut pas oublier que la mission de la FJCF, c’est de porter les intérêts de la jeunesse canadienne-française au Canada et de la mener à son plein potentiel », explique Rachelle.

Pour y arriver, entre autres, on organise à tous les deux ans un forum jeunesse comme celui qui s’est déroulé à Vancouver la semaine dernière. Selon Sylvain Groulx, directeur général de la FJCF, « ce forum, dans l’ensemble, s’est très bien déroulé ». Il ajoute même que, cette année, ils ont atteint le plus grand nombre de jeunes participants dans l’histoire de cette activité. Sous le thème « Mes enjeux, mes priorités! », des groupes de discussion et des formations sur différents enjeux ont été mis en place. L’éducation, la mobilité internationale, la santé, la dualité linguistique, l’environnement, la diversité culturelle, l’emploi, les arts et culture ainsi que la construction identitaire ont été abordés.

« L’éducation c’était la priorité numéro un pour les jeunes qui ont participé à ce forum-là », explique Rachelle. Pour elle, cela signifie que Jeunesse TNO mènera, par exemple, des actions dans le futur pour impliquer les jeunes dans l’éducation aux TNO. « C’est par et pour les jeunes », précise Rachelle, en insistant sur l’importance de laisser les jeunes agir pour eux-mêmes. « C’est toujours d’écouter les jeunes », dit-elle.  Dans le même sens, M. Groulx affirme que ce forum permet à la FJCF de diriger les actions de son organisation. « C’est de pouvoir nous donner un guide sur comment on devrait prioriser nos efforts sur ces enjeux-là », explique-t-il.

Rachelle partage avoir été agréablement surprise de faire la connaissance d’Annabelle Brault au cours de ce forum. Selon la coordonnatrice de Jeunesse TNO, la jeune fille a été une participante active et intéressante. De plus, Mme Francoeur souligne le dynamisme et l’intérêt dont fait preuve la jeune fille à l’égard de la francophonie canadienne, une récente découverte pour Annabelle. Il a été impossible, cependant, de rejoindre cette dernière pour recueillir ses commentaires. 


Suivez-nous
Changer de ville
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages

Salle de rédaction de Yellowknife
Journaliste | Denis Lord
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Administration
Direction | Maxence Jaillet
C.P. 456, Yellowknife, NT, X1A 2N4
T 867 766-5172
Publicité nationale
Lignes Agates Marketing | Anne Gaudet
C.P. 614, Oakville , ON, L6J 0A2
T 905-599-2561