11287

Ouverte au public jusqu’au 29 mai 2022 au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, l’exposition des nouvelles œuvres de Germaine Arnattaujuq met en lumière l’esthétique féminine inuite à travers les tunniit, les tatouages faciaux traditionnels. Longtemps interdite, cette pratique a cependant connu un nouvel essor au début des années 2010 au Nunavut.

11286

L’organisme Far North Digital-True North Global Networks, basé à Anchorage en Alaska, a annoncé son intention de construire un système de câbles à fibre optique qui permettra de relier l’Asie à l’Europe en passant par l’Arctique. Ce projet international, en partenariat avec l’entreprise finlandaise Cinia, devrait être terminé à la fin de l’année 2025. 16 500 kilomètres de câbles sous-marins devraient transiter à travers le passage du Nord-ouest pour un cout total de 1,48 milliard $.

11284

Le réchauffement climatique entraine la fonte du pergélisol et libère des glaces des univers bactériologiques inédits qui font l’objet d’études scientifiques poussées pour déterminer leurs fonctions, leur utilité, mais aussi leur dangerosité.

11283

Alors qu’aucun juge de la Cour territoriale ne peut présider en français depuis peu, Médias ténois s’est demandé où en était l’accès à la justice en français aux TNO.

11285

Avis aux ornithologues amateurs, le club de ski de Hay River organise une sortie d’observation de la faune aviaire. Au rendez-vous le dimanche 16 janvier à 14 h : ski de fond, raquette et oiseaux !

11289

« Photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur », affirmait le célèbre photographe Henri Cartier-Bresson. Une phrase qui fait écho aux aspirations de deux photographes-vidéastes spécialistes des clichés en territoire nordique.

11280

Les examens de janvier annulés ; La journée mondiale de la neige ; Le festival sunrise d’Inuvik est reporté ; Des trousses d’activités à emporter ; Le défi de la Bucket list communautaire

13 janvier 2022
11281

Lutter contre les changements climatiques, ça coûte cher!

11288

Sept jours avant le printemps de 1804, dans le district de Leopoldstadt, à Vienne, à l’ouest du Danube en Autriche, nait Johann Baptist Strauss, compositeur qui, en utilisant des méthodes d’écriture polyphonique symphonique, lance, au ciel de la splendeur de la musique classique du romantisme, de magnifiques structures polyphoniques instrumentales dansantes : les valses viennoises.

Suivez-nous
Aucun éditorial pour cette semaine.
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages