Éducation

8820

Les deux drapeaux réalisés par les écoles francophones de Hay River et Yellowknife ont tous deux reçu le prix Coup de cœur du concours Francoportrait de l’Association canadienne d’éducation de langue française.

8789

Le ministre Moses a détaillé les étapes de la révision du Collège Aurora, qui modèlera un nouveau cadre législatif pour les établissements d’enseignement postsecondaire aux Territoires du Nord-Ouest.

Le ministre de l’Éducation, de la Culture et la Formation, Alfred Moses, a confirmé qu’il verserait les montants nécessaires pour le programme de prématernelle pour l’année scolaire 2017-2018.

8754

Les négociations sont toujours en cours entre le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et Patrimoine canadien, concernant l’ampleur que pourrait prendre le projet du gymnase de l’École Allain St-Cyr.

8734

Deux résidentes de Behchoko étaient de passage à Yellowknife dans le cadre de leur formation à l’école de l’administration communautaire, en vue d’agir à titre d’agente administrative principale pour leur collectivité.

8704

Rétrospective écolière

8685

Le 5 décembre, la Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (CSFTNO), a présenté une demande de financement pour le projet de la construction du gymnase de l’école Allain St-Cyr au conseil de ville de Yellowknife, lequel travaille actuellement à l’élaboration du budget 2017.

8683

Le jour même de l’assemblée générale annuelle et de la soirée 5 à 7 du Collège nordique francophone, le ministère de l’Éducation a fait une annonce visant des changements sur les programmes d’études postsecondaires.

Il y a dix ans, la Table nationale en petite enfance devait faire des choix critiques. Ses membres ont décidé de continuer à se réseauter et à développer des modèles de lieux de service pour stimuler un mouvement national. Et ils ont écarté la stratégie juridique, qui aurait consisté à monter une cause solide quelque part au pays.

8654

Après une année où elle a failli fermer ses portes, la Garderie Plein Soleil l’a échappé belle. Dans ce contexte, la directrice Rachelle Francoeur a été reconnue comme étant une fondation solide à la garderie par Marie-Christine Bélair, présidente du conseil d’administration réélue.