editorial

L’Aquilon est rempli de portraits de personnalités fonceuses dans ses pages cette semaine avec Yves Lécuyer qui gagne l’édition 2017 de Polyfonik, Jean-Michel Hivon qui démarre Monsieur Bagels, Isidore Makaya qui nous livre une poésie témoignant d’une sensibilité touchante et cet amoureux de la nature Nicolas Pouliot qui arrive sur les ondes de Radio Taïga.

Les débats entourant la candidature de Mme Madeleine Meilleur, qui devait devenir la prochaine commissaire aux langues officielles du Canada, sont enflammés depuis des semaines.

Deux graines sont en terre, l’une provient d’une plante vivace, l’autre d’une espèce invasive. Sans vraiment intervenir, elles poussent et s’épanouissent. Tiges, feuilles, bourgeons, fleurs, pollinisation, graines!

Durant ces trois dernières semaines, avez-vous pris le temps de regarder le printemps passer? La sève des bouleaux est montée puis s’est arrêtée. Maintenant dans la forêt, le ciel n’est plus visible aussi facilement, un feuillage vert espérance a fourni les feuillus de la région. Une transition si rapide, qu’avec un peu de persévérance, elle se voit à l’œil nu.

La musique francophone est partout. Quand on la cherche bien, elle peut venir d’endroits aussi reculés que le désert du Sud marocain, de petites îles en Océanie, ou des Territoires du Nord-Ouest au Canada.

Il est essentiel que les francophones s’exposent au paysage médiatique de leur communauté.

Le trioxyde de diarsenic aurait-il des facultés soporifiques? Car c’est quand même fou de vivre à côté de 237 000 tonnes de cette poussière toxique et de toutefois dormir sur nos deux oreilles. Ou peut-être est-ce le discours gouvernemental, rassurant, minimisant l’impact d’une telle réserve de mort aux rats à côté de la capitale ténoise.

La question des langues officielles a toujours été une patate chaude pour le GTNO. La situation exceptionnelle des Territoires avec ses onze langues officielles est source d’ambivalence. Plusieurs minorités linguistiques veulent faire respecter leurs droits dans ces terres colonisées. Certaines d’entre elles possèdent aussi un poids électoral non négligeable.