Chant'Ouest : Un spectacle francophone d'envergure nationale

07 septembre 2017
Northern Arts & Cultural Centre

Northern Arts & Cultural Centre

Le gala du concours d’auteurs-compositeurs-interprètes émergents Chant’Ouest se déroulera
au Northern Arts and Cultural Centre de Yellowknife, le 14 septembre prochain.

Quatre auteurs-compositeurs-interprètes émergents, Yves Lécuyer (Territoires du Nord-Ouest), Mireille Labbé (Yukon), Byrun (Saskatchewan) et Alpha Toshineza (Manitoba) performeront au NACC, le 14 septembre, lors du gala Chant’Ouest.

Les artistes performeront devant un jury qui propulsera deux lauréats au Festival international de la chanson de Granby afin de représenter l’Ouest canadien en 2018.

« C’est vraiment un gros événement qui se passe en ville, je pense que le monde ne se rend pas compte à quel point c’est big. Il va y avoir une diffusion en direct de Radio-Canada. Aux Territoires du Nord-Ouest, c’est Radio Taïga qui fait la diffusion. Je pense qu’on n’a jamais reçu d’événement national de cette ampleur-là, qui mobilise autant de gens à la fois. La semaine du Chant’Ouest... il va y avoir du francophone en ville », annonce le coordonnateur de projets de l’Association franco-culturelle de Yellowknife, Batiste Foisy, qui sera un des artistes invités sur scène, en compagnie de Natasha Duchene et Yellowknife Dance Collective. Catherine Barlow assure la direction artistique du spectacle.

« Je vais faire du spoken word, des pièces qui avaient été écrites il y a quelques années pour un autre projet de l’AFCY inspiré par l’histoire de la francophonie aux Territoires du Nord-Ouest », de dire Batiste Foisy.

Le jour même du concours, un volet formation sera ouvert aux artistes et gérants locaux sur le développement de carrière dans le milieu des arts, en plus d'un atelier pour mieux déterminer un cachet d'artiste présenté par l’Association des professionnels de la chanson et de la musique.

Batiste Foisy explique que Chant’Ouest est davantage connu dans les provinces de l’Ouest, et que c’est la première fois qu’il se rend aux Territoires du Nord-Ouest. Le défi, en plus de la logistique, est l’important travail visant à faire connaître l’événement et son ampleur. Côté logistique, la coordonnatrice du gala Chant’Ouest, Jessica Payeur, affirme être à la recherche de bénévoles pour les derniers préparatifs et pour le soir même de l’événement.

Contact Ouest
À ne pas confondre avec Chant’Ouest, Contact Ouest aura lieu à Yellowknife du 14 au 17 septembre. « Une partie des sièges vont être pris par des délégués de Contact Ouest au gala de Chant’Ouest », explique Batiste Foisy, suggérant au public d’obtenir des billets pour le gala rapidement.

L’événement Contact Ouest, toujours dans la veine artistique, promeut 18 artistes-groupes des arts de la scène par le biais d’une courte prestation devant public, diffuseurs et professionnels de l’industrie. Une occasion pour les artistes de vendre leurs spectacles à des diffuseurs et de se faire connaître du public.

Après-soirées
Les après-soirées de cette semaine haute en valeur artistique se dérouleront du côté du Twist & Shout. La soirée du vendredi 15 septembre, les délégués de Contact Ouest feront un match d’improvisation avec des improvisateurs locaux, suivi d’un Cabaret Taïga, un spectacle avec artistes locaux invités et diffusé sur les ondes de Radio Taïga. Une prestation du DJ Sami Blanco de Yellowknife aura lieu le jeudi 14 septembre et le samedi 16 septembre.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.