Portrait Cabaret Taïga : Romane Souchko

10 août 2017
Romane Souchko

Romane Souchko

Romane s’initie à la musique autour de l’âge de 13 ans, apprenant des accords avec son frère. Il se tourne vers la musique punk : Sex Pistol, Nirvana, Led Zepplin et le rock-electro dans une attitude anti-système et en recherche de liberté. Il quitte l’Ukraine, pour la France pour ensuite venir au Canada, et aux TNO. Son style, c’est la musique éléctronique expérimentale et une approche qu’il décrit comme la recherche d’un son et d’une résonance. Romane est un musicien à la recherche de la résonance entre l’artiste et son publique, entre la note jouée sur son instrument et le sentiment ressenti chez celui qui écoute. Il tente avant tout de partager une émotion, cherchant à la transmettre à travers l’éther musical, tentant de créer une réaction, un changement d’état d’âme par les processus d’une alchimie du son. Cette résonance est aussi beaucoup moins métaphorique : la musique de Romane vrombe de ses hauts-parleurs et fait vibrer physiquement la foule. Vous n’entendez pas seulement sa musique : vous la ressentez avec tout votre corps.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.