Médias ténois : Radio-Canada est ici!

08 février 2018
Mario De Ciccio est basé à Yellowknife. (Crédit photo : Denis Lord)

Mario De Ciccio est basé à Yellowknife. (Crédit photo : Denis Lord)

La nouvelle plateforme couvrira l’actualité ténoise pour les gens des Territoires, mais aussi pour le reste du Canada francophone.
 

Pour la première fois, Radio-Canada offrira dès le mois de mars une couverture régulière des Territoires du Nord-Ouest grâce à la présence du vidéojournaliste franco-ontarien Mario De Ciccio. Une nouvelle plateforme Internet intitulée Ici Grand Nord, nourrie quotidiennement, réunira les reportages de Mario Di Ciccio et ceux de Claudiane Samson au Yukon.


Jusqu’à nouvel ordre, cette plateforme ne remet pas en question l’autre site Internet de la radio d’état consacré au Nord, Regard sur l’Arctique. « Mon mandat est double, explique Mario De Ciccio : couvrir l’actualité régionale pour les gens des Territoires, mais aussi pour le reste du Canada francophone. »


Il se dit ravi de l’accueil fait par ses homologues de CBC. « Aussitôt qu’ils ont su que j’avais le poste, ils m’ont écrit pour me dire qu’ils avaient hâte de me rencontrer. »


Avant même de postuler à l’emploi, Mario De Ciccio se disait : « ça doit être cool d’être ici ». Et comme les rêves se réalisent parfois, le voilà qui devient le premier correspondant permanent des TNO de l’histoire de la société d’État.


Sept-Îles-Calgary-Yellowknife
À l’enfance, M. De Ciccio quitte le Québec pour North Bay, en Ontario. Il fait toute sa scolarité en français dans cette ville d’environ 51 000 habitants, dont 8000 francophones. Il entreprend ensuite des études de baccalauréat en journalisme, avec une mineure en géographie, dans un programme conjoint de la Cité Collégiale et de l’Université d’Ottawa. Durant ses vacances, il travaille comme vidéojournaliste pour le réseau TVA sur la Côte-Nord et dans le Bas-Saint-Laurent.


Le lendemain même de la fin de son baccalauréat, M. De Ciccio prend la route pour Calgary, où il travaille une trentaine de mois pour Radio Canada, couvrant la politique, la culture, l’économie, côtoyant la communauté francophone.


Et le voilà depuis quelques semaines déjà à Yellowknife, manifestement ravi par sa nouvelle affectation. « J’adore ça jusqu’à maintenant, la lumière, les gens… J’entends du français un peu partout! », dit cet amateur de plein air,
M. De Ciccio voit des liens entre toutes les communautés francophones en milieu minoritaire où il a vécu, à North Bay, Calgary et maintenant Yellowknife : « Elles veulent toutes grandir et avoir plus de visibilité, analyse-t-il. Les gens y travaillent fort pour préserver leur culture, le français leur tient à cœur. »


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages