Économie locale : Visite libre au Chateau Nova

08 décembre 2016
Aleksa Mrdjenovich à l'hôtel Chateau Nova Yellowknife, lors de la réception pour la grande ouverture. (Crédit photo : Sandra Inniss)

Aleksa Mrdjenovich à l'hôtel Chateau Nova Yellowknife, lors de la réception pour la grande ouverture. (Crédit photo : Sandra Inniss)

Le Chateau Nova a célébré son ouverture officielle le 1er décembre en laissant champ libre à ses visiteurs.
 

Munis d’une carte, les invités ont parcouru l’hôtel en commençant par le Quarry Restaurant and Lounge, un steak house moderne. « Nous avons un chef qui est reconnu internationalement et qui a voyagé à travers le monde », a indiqué Aleksa Mrdjenovich, présidente de Nova Hotels.


Il s’agit en effet d’Ibro Vejzovic, qui dirige les cuisines de Yellowknife. Le chef a été transféré à la suite des feux à Fort McMurray, où l'établissement de la chaine hôtelière a été incendié. Originaire de la Yougoslavie, son expérience à l’international se caractérise entre autres par son affectation à la résidence de l’ancien président de la Libye, Mouammar Kadhafi. Une expérience acquise parmi d’autres entre l'Allemagne et Toronto. La cuisine internationale est donc au centre de ses assiettes.


Sur le menu du Quarry figurent des steaks de l’Alberta, pâtes, poulet, poisson et fruits de mer, sa spécialité. Il a affirmé apprécier l’accueil qu’il a reçu à Yellowknife, où il vit maintenant depuis juillet dernier.


Le restaurant est également adjacent à un lounge, où il est possible de regarder les événements sportifs et de prendre l’apéro.


La visite libre s’est poursuivie dans des chambres luxueuses, où l’on servait des fraises recouvertes de chocolat fondu et où des pétales de rose étaient étalées, du bain moussant jusqu’au lit. Enfin, les visiteurs se sont rendus à la salle Caribou pour une réception qui réunissait monsieur et madame tout le monde, des gens d’affaires des TNO et plusieurs politiciens.

De retour à la capitale
Le Chateau Nova Yellowknife occupait auparavant le Days Inn, à qui Nova Hotels a vendu la propriété en 2007. « Nous sommes ici depuis 40 ans pour les affaires, alors c’est une façon de dire merci et de célébrer. Notre siège social est à Edmonton, mais notre entreprise a commencé à Yellowknife, il y a 40 ans, et notre tout premier hôtel était à Yellowknife, alors c’est comme revenir à la maison », a expliqué Mlle Mrdjenovich, la fille de Mike Mrdjenovich, de Nova Builders.


En plus des 141 chambres actuellement disponibles, 73 suites s’ajouteront pour des locations à long terme dès l’automne 2017. « Nous n’avons pas encore déterminé les critères ou si ce seront des suites ou des appartements à louer », a précisé Aleksa Mrdjenovich.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Changer de ville
Sondage
L'Aquilone, 5 publications au féminin! Comment avez-vous réagi au changement de nom de L'Aquilon durant le mois de mars?

Voir tous les résultats des sondages