Habitation : Un peu moins d’habitants, un peu plus de logements

Source : SCHL, (P) : prévisions

Source : SCHL, (P) : prévisions

La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a diffusé le Survol du marché de l’habitation dans les régions du Nord — 2017, qui inclut un portrait du marché de l’habitation à Yellowknife.

Le Survol du marché de l’habitation dans les régions du Nord — 2017 (le Survol) indique que de 2015 à 2016, « le nombre de personnes ayant quitté le territoire a dépassé de 615 le nombre de personnes qui s’y sont installées » et que la rémunération hebdomadaire moyenne aurait également diminué à la suite de la réduction de l’activité minière. Ces facteurs auraient, en 2016, réduit la demande globale de logement et fait baisser le coût des loyers de 1700 $ à 1636 $, selon le Survol.

La SCHL indique que les taux d’inoccupation sur le marché locatif traditionnel sont passés de 1,9 % en 2015 à 4,2 % en 2016, compte tenu du « refroidissement de la demande ».Le document ne prévoit pas une hausse de demande pour les logements locatifs relativement à la croissance de la production minière de Gahcho Kué, puisque les logements pour les employés sont à la mine.

Hausse des ventes malgré le bilan migratoire négatif
En ce qui concerne la revente des propriétés en 2016, 460 transactions ont été conclues, soit 33 % de plus qu’en 2015. Les acheteurs continuent de privilégier les copropriétés : 88 logements de ce type ont été vendus en 2016, contre 77 en 2015. La SCHL expose que les maisons mobiles aussi ont gagné en popularité. Ces deux changements dans la composition des ventes se sont traduits par une diminution des prix moyens, malgré la forte augmentation du nombre de transactions. Le prix moyen à Yellowknife se chiffrait à 395 500 $ en 2016; il était en baisse de 1 % par rapport à 2015.

Marché du neuf
La construction a été « vigoureuse » à Yellowknife en 2016, tant pour les maisons individuelles que les logements collectifs, selon la SCHL. Cela aurait été dû au grand nombre de terrains mis à disposition des constructeurs. En 2016, 59 maisons individuelles ont été commencées, soit 41 % de plus qu’en 2015. Toutefois, ces mises en chantier pourraient diminuer en 2017 (de 40 à 50 maisons individuelles), comme moins de terrains seront disponibles. Du côté des logements collectifs, de 25 à 35 chantiers devraient être entrepris en 2017. Ces données demeurent des prévisions, puisqu’elles dépendront du nombre de projets approuvés.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.