Série documentaire pancanadienne : Trois jeunes à la télé

Samantha Goodwin présente son milieu de vie nordique dans l'émission Jeune et franco diffusée à travers le pays. (Courtoisie : Bellefeuille Production)

Samantha Goodwin présente son milieu de vie nordique dans l'émission Jeune et franco diffusée à travers le pays. (Courtoisie : Bellefeuille Production)

Kiera Boulanger-Rowe, Samantha Goodwin et Jacob Ives ont été invité à participer à l’émission Jeune et franco, à l’écran sur Unis TV, le 14 juillet à 13 h (Heures des Rocheuses).

Jeune et franco est une série documentaire qui présente des jeunes francophones de 13 à 18 ans à travers le pays. Le dernier épisode de cette série met en vedette trois jeunes des Territoires du Nord-Ouest et deux jeunes du Yukon.

En visionnant des extraits de cet épisode dédié aux jeunes nordiques, on comprend rapidement l’importance de la nature et du plein air dans leur vie. Le tournage s’effectue en majorité à l’extérieur en hiver, les jeunes emmitouflés dans leurs manteaux.

Mélanie Léger était responsable de la sélection des jeunes : « En général, je communiquais avec les associations jeunesse et les écoles afin qu’ils me proposent des noms », explique Mme Léger par courriel.

Autre facteurs influençant la sélection : les jeunes devaient fréquenter une école francophone et être à l’aise de s’exprimer devant la caméra. L’équilibre gars/filles était aussi considéré.

En primeur
Samantha Goodwin, partage son amour pour l’hiver, la neige, les marches dans les sentiers de Hay River et la beauté de cette communauté située près de la rivière. Elle décrit l’esprit familial et amical de ce lieu riche en diversité et en culture important pour elle.

Aussi de Hay River, Kiera Boulanger-Rowe dévoile la réalité de sa collectivité en abordant la question des extrêmes de température, de lumière, mais aussi de la micro-communauté francophone, qui est à son avis « un cas extrême de minorité ». Elle met de l’avant la force des associations et l’école francophone où elle vient tout juste d’être diplômée : l’école Boréale.

Pour sa part, Jacob Ives décrit sa ville – Yellowknife – comme intrigante et remplie d'histoires avec ses maisons bateaux et son château de neige. Et comparativement au Sud, Yellowknife « c’est petit, petit, petit, petit », selon Jacob. Il amène l’équipe de tournage à vingt minutes de la ville, pour leur parler de survie en forêt et d’aurores boréales.

Les trois Franco-Ténois participeront aux Jeux de la francophonie canadienne Moncton-Dieppe, volet volleyball et médias, la semaine du 10 juillet.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.