Sur la glace : Séries Célestinatoires

Bon, alors ce ne sera pas cette année que je m’achèterai un chandail des Jets. Honnêtement, il y a une partie de moi qui trouve dommage que nos équipes canadiennes aient tant de difficulté à avoir du succès.

Mais quand on y pense, il y a aujourd’hui beaucoup plus d’équipes, et les joueurs canadiens sont répandus avec parcimonie à travers la ligue. Il y avait une époque où les recruteurs n’avaient pas les budgets ou encore l’intérêt pour se rendre à l’autre bout de la planète pour aller dénicher de nouveaux talents. Les joueurs locaux désiraient aussi évoluer pour l’équipe locale, et donc, nos équipes étaient souvent remplies de membres ayant une certaine fierté, une volonté d’être à leur meilleur devant parents, amis et compatriotes.

Où je veux en venir, c’est que le portrait de nos équipes locales a changé, les joueurs (avec leurs salaires, leurs valeurs et leurs intérêts) ont changé. Avec des joueurs Canadiens répandus un peu partout dans la ligue, consolez-vous. Même si les Jets sont éliminés, il y a plusieurs autres joueurs Canadiens qu’on peut appuyer parmi les autres équipes.


Les Golden Knights de Las Vegas continuent de surprendre, mais en quoi réside leur secret ? Je me répète et je ne puis l’expliquer autrement : du travail pur et dur, par des athlètes déterminés à prouver leur valeur. Le but de Ryan Reaves en est un bel exemple. La célébration de l’équipe au son de la sirène qui signifiait la fin du match était humble. Les chevaliers eux-mêmes semblaient avoir peine à y croire : ils sont en route vers la finale en quête de la coupe Stanley.


Les Caps sont toujours en vie, ils ont livré toute une performance lors du match numéro six à domicile. Clairement, ils ont mérité leur victoire et ont dominé tout au long du match. Mentionné à plusieurs reprises, le gardien de but Vasilevskiy a été tout simplement incroyable. Il semblait pour ma part le seul joueur du Lightning qui prenait ce match vraiment au sérieux. Si ce n’avait été de Vasilevskiy, les Éclairs auraient pu sortir de ce match la tête beaucoup plus basse, avec un score beaucoup plus déprimant pour les fanatiques de Tampa Bay.


Je dois admettre que sur le deuxième but des Capitals, le choix des officiels est questionnable. Le juge de ligne n’a pas sifflé pour signaler un dégagement refusé, permettant aux Caps de capitaliser par la suite, avec un échec avant soutenu derrière le filet et une passe dans l’enclave ne donnant aucune chance à Vasilevsky.

Rappelons-nous d’une chose : au moment où la ligue a instauré son nouveau règlement face aux dégagements illégaux, c’était d’abord et avant tout pour protéger les joueurs contre les mises en échec dans le dos qui malheureusement ont été fréquentes pendant un certain temps. Ce règlement stipule que lorsqu’il y a dégagement illégal, si le joueur défensif franchit les cercles de mises au jeu de sa zone défensive dans sa course pour la rondelle en premier et que le joueur offensif en échec avant est derrière lui, le juge de ligne signalera le dégagement refusé. Cependant, dans les cas des Caps, le joueur en échec avant n’était pas derrière, mais bien presque vis-à-vis, ce qui justifie à mon avis le choix de l’officiel. De toute façon, de la manière dont les Éclairs se sont défendus, le dénouement aurait-il été différent ?


Sur ce, on se reparle du résultat du match numéro sept de mercredi entre les Capitals et le Lightning. Et je vais faire comme pour les Pingouins, je vais me ranger du côté des Éclairs en espérant d’être déçu !

Bonne semaine !


Dernière heure :
Les Capitals de Washington remportent le 7e match 4-0 contre Le Lightning de Tampa Bay.
Le premier duel Golden Knights - Capitals de la finale de la coupe est le 28 mai.


Retrouvez ma chronique sonore
sur Radiotaiga.com


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages