Chronique Hockey-Séries célestinatoires : Second tour

Finno Celestin

Finno Celestin

Chers amateurs de hockey, j’ai omis de mentionner un point très important la semaine dernière. Les Bruins de Boston ont été éliminés. Vous avez bien lu, les Bruins de Boston, éliminés! Je le dis deux fois juste histoire de tourner le couteau dans la plaie des fans de Boston, tout spécialement dans celle de ma patronne. Mais je crois qu’elle ne m’en voudra pas trop, car la conclusion est que nous baignons tous deux avec satisfaction dans le fleuve de notre chagrin mutuel. Bonne semaine!


Samedi soir, c’était le spectacle Jean Gabriel Pageau. Quatre buts, dont le but égalisateur et le but gagnant en prolongation lors du deuxième match. Si vous n’avez pas vu les faits saillants de ce match, faites-le. J’en ai encore des frissons. Les Sénateurs ont montré qu’ils ont du cœur et qu’ils n’abandonnent pas. Mais accomplir le même exploit une autre fois n’est pas tâche facile, chose dont nous avons été témoins lors du troisième match. À mon avis, à l’exception de Rick Nash et d’Hendrik Lundquist, les Rangers de New York est une troupe bien ennuyante à regarder.

Mats Zuccarello ne m’impressionne pas du tout, si ce n’est de sa taille. Une excellente équipe, certes, mais ça ne rend pas leur façon de jouer plus agréable à regarder. Vous vous rappelez l’époque des Devils du New Jersey? Citron, ça c’était du hockey plate à regarder. Bref, vous comprenez que je favorise les Sénateurs pour cette série.


Ça chauffe entre les Blues de Saint-Louis et les Prédateurs de Nashville. L’écart de buts entre les deux équipes est le plus serré en ce moment. À l’exception du dernier match, tous se sont terminés avec un écart d’un seul but. Malgré le talent de Vladimir Tarasenko, je prends pour les Prédateurs dans cette série. En effet, je suis coupable de favoriser mon grand ami P.K. Subban qui connait présentement d’excellentes séries, dont un match de trois points lors du premier affrontement entre les deux équipes.


La deuxième ronde des séries, c’est le moment où on peut voir clairement la séparation entre les équipes d’hommes et les équipes de petits gars. Gens de Montréal ne lisez pas la prochaine phrase. Autant les Maple Leafs étaient agréables à regarder avec tout le talent qu’ils possèdent et qu’ils ont démontré sur la glace (et surtout contre les Capitals de Washington!), les équipes plus robustes ayant des joueurs qui ont plus d’expérience en séries ont en général le dessus.


Les Oilers font preuve de créativité, et c’est vraiment surprenant de voir le nombre de joueurs qui sont complets. L’utilisation de Conner Mc « Dangles » me surprend. La façon dont ce dernier traine ses adversaires avec lui et joue l’appât crée énormément d’espace et le reste de l’équipe ne manque pas à l’appel. Tous participent physiquement lors de leurs présences sur la glace et lorsque cette facette de leur jeu n’est pas présente, la victoire est beaucoup plus difficile à atteindre. Dites ce que vous voulez, mais malgré ses indisciplines, Milan Lucic amène une robustesse sans égal dans cette série et les Mighty Ducks se tiennent tranquilles.


N’hésitez pas à me laisser vos commentaires!
finnoche@hotmail.com
Go Oilers!


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.