2016 : Rétrospective économique

22 décembre 2016
10 novembre - Le tour du monde via la 48e Rue

Saveurs de l’Artisan a organisé la dégustation de sept petits plats faits maison pour quelques chanceux, le 7 novembre. Un préambule pour le palais, avant l’ouverture officielle de la boutique gourmande qui aura lieu le 21 novembre prochain. « Je veux ramener mes voyages ici et faire découvrir ces pays aux gens [qui vont venir visiter la boutique] », raconte Étienne Croteau, chef et propriétaire de Saveurs de l’Artisan. Sur place, 85 épices (incluant 15 mélanges) seront en vente. Quotidiennement, un repas chaud sera disponible en plus des salades et des plats surgelés faits maison.

10 novembre - Le tour du monde via la 48e Rue Saveurs de l’Artisan a organisé la dégustation de sept petits plats faits maison pour quelques chanceux, le 7 novembre. Un préambule pour le palais, avant l’ouverture officielle de la boutique gourmande qui aura lieu le 21 novembre prochain. « Je veux ramener mes voyages ici et faire découvrir ces pays aux gens [qui vont venir visiter la boutique] », raconte Étienne Croteau, chef et propriétaire de Saveurs de l’Artisan. Sur place, 85 épices (incluant 15 mélanges) seront en vente. Quotidiennement, un repas chaud sera disponible en plus des salades et des plats surgelés faits maison.

25 mars - L’industrie du tourisme se porte bien
Les plus récentes données publiées par la Division du tourisme et des parcs du ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement confirment la croissance aux Territoires du Nord-Ouest. Le nombre de visiteurs et l’apport économique du tourisme aux TNO n’ont pas été touchés par la baisse de l’économie. Une étude menée tous les quatre ans par la Division du tourisme relate que de 2011 à 2015, les dépenses des touristes sont passées de 94,1 à 146,6 millions de dollars. Le nombre de visiteurs est passé d’un peu plus de 65 000 en 2010-2011 à près de 85 000 en 2014-2015. Quant aux dépenses des touristes, elles ont augmenté de 11 % en 2014-2015, mais le nombre de visiteurs a chuté de 8 %.

29 avril - Obtenez un diplôme et vous aurez un emploi
Durant les quinze prochaines années, un travailleur ténois sur quatre sera détenteur d’un diplôme d’études collégiales. Le gouvernement des TNO avec l’aide du Conference Board of Canada publie Des compétences pour réussir. Un premier rapport de la sorte aux TNO qui porte sur les prévisions et l’évaluation des besoins du marché du travail aux Territoires du Nord-Ouest d’ici 2030. Ce rapport se veut un outil d’information pour tous les intervenants du marché du travail afin de promouvoir l’obtention de diplôme chez les étudiants actuels et futurs travailleurs ténois. Mais également une base pour élaborer un plan d’action pour les quatre prochaines années.

13 mai - Entreprenariat : Travailler en Good Company
Un nouvel espace pour l’innovation et la collaboration sur la 51e Rue, à Yellowknife. Mis en place par IservU, ce concept est déjà bien présent ailleurs dans le monde et plus près d’ici. « C’est une place pour l’émergence de l’innovation en vue de réduire les risques du démarrage d’entreprise. Il y a moins de charges pour un bureau et il y a des gens avec lesquels on peut collaborer. Vous payez pour ce dont vous avez besoin, il n’y a pas de bail, pas de charges, tout est compris. Il y a Internet, une cuisine, des bureaux et une salle de réunion », explique Dane Mason, instigateur du projet. Avec cet espace ouvert à l’innovation, on veut attirer des professionnels de Yellowknife et d’ailleurs.

3 juin - Budget 2016 : Pas un budget d’austérité
Pour son premier dépôt du budget, le ministre McLeod a voulu mettre de l’avant l’objectif principal de ce budget territorial 2016-2017 : assainir les finances pour continuer de prodiguer des programmes et services de qualités aux TNO. Malgré les coupures d’emploi, l’indexation de quelques taxes et l’application d’un nouveau frais d’amélioration aéroportuaire à Yellowknife, le ministre a affirmé qu’il ne s’agissait pas d’un budget d’austérité. « Ce matin, j’ai recherché la définition des mesures d’austérité. C’est quand il y a de sévères coupures d’emploi, et une augmentation des taxes pour essayer de contrebalancer les dépenses du gouvernement. Je peux assurer que notre budget n’en est pas un d’austérité », a déclaré le ministre des Finances, Robert McLeod, le mercredi 1er juin. Même si l’économie des Territoires devrait enregistrer une croissance de 2,6 % en 2016, l’économie des TNO est la seule au sein des juridictions canadiennes à ne pas être revenue à son seuil pré récession mondiale : le PIB réel ténois est inférieur de 17,5 % par rapport à 2007.

7 octobre - Gahcho Kué : Une carotte qui rapporte
Gahcho Kué signifie « l’endroit des gros lapins », en chippewyan. Un terrier de 1200 hectares à 280 km du nord-est de Yellowknife. La plus grosse mine de diamants à être construite depuis 13 ans, inaugurée à la mi-septembre. La découverte du site de kimberlites - formations rocheuses qui contiennent des diamants - de Gahcho Kué a eu lieu en 1995 par Mountain Province Diamonds, avec qui De Beers Canada a signé un partenariat en 1997. Et puis, deux autres sites ont été décelés. Après 3 ans de construction, la production a commencé au début du mois d’août dernier. Un impact de 440 millions de dollars pour l’économie territoriale jusqu’à maintenant. Les prévisions économiques s’élèvent à 5,7 milliards aux Territoires du Nord-Ouest pour tout le cycle de vie de la mine, qui est estimé à 12 ans. Le volume de diamants extraits se chiffre à 4,5 millions de carats par année.

21 octobre - Partenariat transpacifique : Une militante s’oppose
Le Partenariat transpacifique est un accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis, le Mexique et neuf autres pays, qui représentent 40 % de l’économie globale. Brenda Sayers représente l’Union des chefs indiens de la Colombie-Britannique, qui promeut et défend les droits autochtones en militant contre l’adoption du partenariat transpacifique (PTP) et d’autres accords portant sur le droit commercial. « Les accords d’échanges commerciaux nous touchent plus qu’on le pense », dit-elle d’un ton grave, en expliquant que le sujet peut paraître aride vu sa complexité. « Le Partenariat transpacifique va devenir la loi de la terre. Toutes nos politiques, et législations devront s’y conformer, autrement, les autres pays pourront nous poursuivre, que ce soit sur le plan de l’environnement, de la propriété intellectuelle, de la médecine, de la culture, de la nourriture, de la sécurité, des droits des travailleurs, etc. » Des craintes plus générales portent notamment sur la perte de pouvoir des gouvernements au profit des entreprises, et plus spécifiquement sur la capacité des entreprises de poursuivre les gouvernements. Mme Sayers signale : « La Chine a lancé sa première poursuite contre le Canada pour l’une de ses compagnies minières, sur un accord de territoire, parce qu’une Première Nation l’empêche d’aller de l’avant avec son projet de mine ».

24 novembre - Destination Canada : 115 candidats avides du Nord
Le CDÉTNO s’est envolé pour la dixième fois à Destination Canada, un événement organisé en France et en Belgique qui réunit approximativement 3 600 candidats désireux de faire le grand saut vers le nouveau continent. Organisé par l’ambassade du Canada à Paris, Destination Canada se veut un salon de l’emploi hors du commun, pour lequel les candidats sont sélectionnés en fonction de leur compatibilité à l’égard des offres d’emploi des employeurs canadiens. Les activités se sont déroulées sur trois jours à Paris et sur une journée à Bruxelles. Au total, une vingtaine d’offres d’emploi ont été remises au CDÉTNO par les employeurs ténois. Les 115 curriculums vitæ amassés seront remis aux employeurs qui pourront contacter les candidats directement et veiller au recrutement selon leur processus de dotation habituel. Pour cette édition, la délégation a été accompagnée pour la première fois d’une représentante du ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement, qui a fait la promotion du programme des candidats, volet entrepreneurial. Ce programme permet aux personnes intéressées par le démarrage d’une entreprise d’obtenir la résidence permanente pour réaliser leur projet.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.