La fiche santé : Respirer façon yogi

La propriétaire du studio de yoga Luscious Life, Krystal Thompson, décrit les bienfaits du yoga. En bonus : un exercice de respiration simple à réaliser.

Krystal Thompson pratique le yoga depuis 1997 et obtient sa formation professorale à Rama Lotus, à Ottawa, en 2010. Sa pratique personnelle lui permet de vivre plus positivement et de gérer son stress.

« Il y a beaucoup de raisons qui font en sorte que le yoga aide à la gestion du stress. Une personne commence habituellement avec les postures, un peu de respiration et un peu de relaxation », explique-t-elle.

Bénéfices de la pratique
Le corps, le mental et l’esprit.

« Au niveau du corps, une personne qui vit beaucoup de stress aura beaucoup de tensions et sera inconfortable dans son corps. Le mouvement et les étirements sont très bien pour ça. »

Le yoga est aussi bénéfique pour le mental parce qu’il permet aux pensées de défiler plus lentement. « On a la possibilité de choisir des pensées plus positives », ce qui a une influence sur l’humeur, décrit la professeure.

« C’est également une occasion d’introspection, parce qu’une part du yoga est aussi l’étude de soi. En sanskrit, on dit svadhyaya, [qu’on retrouve sous les niyamas] des huit étapes du yoga de Patanjali. »

Elle ajoute que les bienfaits du yoga sont systémiques, que les exercices pour le corps améliorent l’état mental et que cela facilite la respiration. Elle note qu'il en est de même pour l’obtention d’effets positifs sur l’esprit.

Des messages pour le corps
« Quand une personne est stressée, elle respire de façon superficielle dans la poitrine et ça dit au corps qu’elle est stressée. Tandis que si la respiration va dans le ventre et non dans la poitrine, ça envoie un message au corps qui dit de se relaxer  », de dire Mme Thompson.

Dans les huit étapes du yoga de Patanjali, la respiration — en sanskrit pranayama — est une pratique plus avancée que les postures. Certaines pratiques de pranayama requièrent, par exemple, de retenir la respiration. Il existe toutefois des exercices simples à réaliser, pour ralentir le rythme.

La respiration abdominale guidée
Krystal Thompson décrit les étapes de la respiration abdominale :

- Commence d’abord avec les yeux fermés : on est très occupés avec le monde extérieur, et avec les yeux fermés, c’est plus facile d’aller vers le monde intérieur.

- Avec l’attention dirigée vers le monde intérieur, tu peux aller dans le ventre et juste commencer à sentir le mouvement de la respiration dans ton ventre.

- Imagine un ballon dans ton ventre. Quand tu inspires, le ballon gonfle et quand tu expires, le ballon devient plus petit.

- Respire comme ça, sens le ballon se gonfler à chaque inspiration et devenir plus petit à chaque expiration, en essayant de ralentir les respirations.


Cette pratique est une bonne méthode pour commencer le yoga : « Tout le monde peut faire ça, si tu es en vie, tu peux respirer. Pour les grandes émotions, la tristesse, la colère, c’est bon d’essayer cette respiration, ou après un moment où on est très stressés, comme après les examens. C’est bon aussi pour les personnes qui travaillent avec beaucoup de stress. Tu peux le faire pour recevoir les bénéfices de la respiration, sans que quelqu’un en ait connaissance, n’importe où », conclut Mme Thompson.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Changer de ville
Sondage
L'Aquilone, 5 publications au féminin! Comment avez-vous réagi au changement de nom de L'Aquilon durant le mois de mars?

Voir tous les résultats des sondages